Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un policier contraint d' utiliser son arme de service à Marrakech



Un inspecteur de police exerçant dans le cadre des patrouilles de sécurité chargées de lutter contre le crime à Marrakech a été contraint, mercredi après-midi, à utiliser son arme de service pour neutraliser le danger émanant d'un repris de justice multirécidiviste qui a tenté d'agresser les éléments de la police avec une arme blanche et une bonbonne de gaz.

Les patrouilles de police étaient intervenues pour interpeller l'individu en question, qui était recherché au niveau national pour des affaires d’attentat à la pudeur avec violence et de trafic illégal de boissons alcooliques, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué. Le suspect a opposé une résistance lors de l'intervention sécuritaire et a tenté de s’attaquer aux éléments de la police, contraignant ainsi l’inspecteur de police à tirer en l’air trois balles de sommation avant de blesser le mis en cause avec deux balles pour refus d'obtempérer, ajoute le communiqué.

Les opérations d’investigation menées dans le cadre de cette affaire ont permis la saisie de quantités d’eau de vie, destinées à la commercialisation, ainsi que des équipements et des armes blanches utilisés par le suspect pour menacer les éléments de la police, poursuit le communiqué.

Le mis en cause a été transféré à l'hôpital pour recevoir les soins nécessaires, avant de décéder, souligne le communiqué. La Brigade nationale de la police judiciaire (BNPJ) a été chargée de diligenter une enquête judiciaire sous la supervision du parquet compétent afin d’élucider les circonstances de cette affaire, conclut la DGSN.

Libé
Vendredi 4 Juin 2021

Lu 796 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 13 Juin 2021 - 18:05 Pas de Haj cette année



Flux RSS