Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Un attentat suicide fait au moins 10 morts à Mogadiscio

Les combattants shebab ont tenté de tuer de grands responsables




Au moins dix personnes ont été tuées dans l'explosion d'un véhicule piégé jeudi soir suivie d'affrontements à l'arme automatique vendredi entre un commando des islamistes radicaux shebab et forces de sécurité à Mogadiscio, a appris l'AFP de source sécuritaire somalienne.
"Nous n'avons pas le chiffre exact mais d'après les informations que nous avons, en l'état, plus de 10 personnes ont été tuées tandis que les opérations de secours sont toujours en cours", a déclaré à l'AFP un officier de la sécurité nationale, Abdirahman Ali.
Ce dernier a toutefois averti qu'il s'agissait d'un bilan provisoire et que d'autres victimes pouvaient se trouver dans les gravats.
La zone était toujours bouclée et des coups de feu sporadiques se faisaient encore entendre à la mi-journée.
Un précédent bilan de source médicale faisait état de cinq morts et 60 blessés.
Suivant un modus operandi désormais éprouvé, les shebab, qui ont revendiqué l'attaque, ont fait exploser un véhicule piégé avec l'aide d'un kamikaze puis ont déployé un commando armé.
L'explosion a fortement endommagé le grand hôtel Maka Al-Mukarama, la cible revendiquée des shebab qui voulaient y tuer des officiels somaliens.
"Il y a eu un attentat suicide suivi de tirs, dans lesquels les combattants moudjahidine ont visé les commandants et les responsables du gouvernement somalien qui habitent l'hôtel", selon un communiqué du groupe affilié à Al-Qaïda.
Des témoins ont décrit l'explosion qui a touché une des rues les plus actives de la capitale somalienne.
Au moment de l'attentat, en début de soirée, la rue était pleine de gens se reposant après une journée de travail.
"Toute la zone était en flammes et j'ai pu voir les ambulances se précipiter sur place", a déclaré Abdisamed Mohamed, un témoin.
"Il y a eu aussi des tirs, mais nous ne savons pas qui a tiré".
Il y a eu une deuxième explosion dans la même zone quelques minutes plus tard, mais on ignorait son origine.
Par ailleurs, des affrontements ont éclaté vendredi à Mogadiscio entre les forces de sécurité et un commando islamiste shebab qui s'est retranché dans un restaurant, quelques heures après un attentat suicide qui a fait au moins 5 morts, a annoncé la police.
"Les forces de sécurité sont en train d'essayer de prendre d'assaut le bâtiment" du restaurant après l'avoir encerclé, a déclaré un officier de police, Ibrahim Mohamed, alors que des tirs et des explosions de grenades sporadiques étaient entendus dans la ville.
"Des hommes armés se trouvent toujours dans le bâtiment", a ajouté le policier, plus de douze heures après l'attentat suicide à la voiture piégée.
Les affrontements se déroulent dans la rue Maka Al-Mukarama, une artère très fréquentée et l'une des principales voies rapides de la capitale.
"Tout le secteur est bouclé", a indiqué un témoin, Abdikarin Sharif.
Chassés de Mogadiscio en 2011, les shebab ont ensuite perdu l'essentiel de leurs bastions. Mais ils contrôlent toujours de vastes zones rurales d'où ils mènent des opérations de guérilla et des attentats suicide y compris dans la capitale, contre des objectifs gouvernementaux, sécuritaires ou civils.
Ils ont juré la perte du gouvernement somalien, soutenu par la communauté internationale et par les 20.000 hommes de la force de l'Union africaine en Somalie (Amisom).

Samedi 2 Mars 2019

Lu 1135 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com