LibéSPort




Zoom







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tour des stades. City pour le titre, Leverkusen pour le record

Samedi 18 Mai 2024

Tour des stades. City pour le titre, Leverkusen pour le record
Manchester City peut devenir la première équipe à remporter quatre fois d'affilée le Championnat d'Angleterre s'il conserve son avance sur Arsenal, dimanche, et le Bayer Leverkusen la première à terminer invaincue le Championnat d'Allemagne, samedi.

L'ultime journée de Premier League, dimanche (17h00), sacrera le roi, Manchester City, leader avec 86 points, ou son dauphin Arsenal, deux points de moins.

Les "Citizens" remporteront une quatrième couronne d'affilée, une sixième en sept ans, s'ils dominent West Ham (9e) dans leur Etihad stadium, citadelle invaincue depuis novembre 2022 en championnat.

A l'autre bout du royaume, Arsenal misera sur un dérapage de son concurrent au moment d'affronter Everton (15e), dans un Emirates qui n'a jamais connu l'ivresse d'un titre. Les "Gunners" de Mikel Arteta, doublés au classement mardi par City, ont remporté le championnat pour la dernière fois en 2004 sous Arsène Wenger, dans le décor d'Highbury.

Anfield Road sera lui rempli d'émotions pour la dernière de Jürgen Klopp sur le banc de Liverpool, opposé à Wolverhampton. Les "Reds" (3es, 79 pts) sont déjà assurés de disputer la Ligue des champions l'année prochaine, comme Aston Villa (4e, 68 pts).

Un cran plus bas, les jeux semblent faits: Tottenham (5e, 63 pts) devrait s'adjuger le ticket pour la Ligue Europa, et Chelsea (6e, 60 pts) celui de la Ligue Conférence, a minima. Newcastle et Manchester United, trois points derrière, se disputeront à distance la septième place.

En bas de tableau, il n'y a plus de suspense: Luton (18e, 26 pts), plombé par une différence de buts catastrophique (-31), ne peut plus dépasser Nottingham Forest (17e, 29 pts, -19). Les "Hatters" redescendront en Championship, comme Burnley et Sheffield United.

Le Bayer Leverkusen peut devenir la première équipe à terminer invaincue en Bundesliga, samedi (15h30) sur sa pelouse face à Augsbourg.
Même le Bayern n'y est jamais parvenu, terminant à deux reprises avec une seule défaite en 34 journées, en 1987 sous Udo Lattek et en 2013 sous Jupp Heynckes.

Après la rencontre, le capitaine Lukas Hradecky recevra le Schale, premier des trois trophées que Leverkusen peut viser en une semaine, puisqu'il disputera quatre jours plus tard la finale de la Ligue Europa contre l'Atalanta Bergame à Dublin (22 mai), puis celle de la Coupe d'Allemagne contre Kaiserslautern (le 25 mai).

La course au maintien concerne encore quatre clubs. Cologne (17e, 27 pts, -29) peut encore espérer arracher la place de barragiste en cas de victoire à Heidenheim, à condition que l'Union Berlin (16e, 30 pts, -26) perde.
De leur côté les Berlinois doivent battre Fribourg sur leur pelouse de l'Alte Försterei et espérer un revers de Bochum (14e, 33 pts, -29) à Brême ou de Mayence (15e, 32 pts, -14) à Wolfsburg pour s'extirper de l'inconfortable place de barragiste.
Un nul suffit à Mayence comme à Bochum pour se maintenir.

Si le Real Madrid, sacré champion d'Espagne pour la 36e fois à quatre journées de la fin de la saison, a déjà le regard tourné vers Wembley, théâtre de sa dix-huitième finale de Ligue des champions le 1er juin, le suspense reste entier dans la course à la deuxième place pour la 37e et avant-dernière journée, entièrement jouée samedi à 19h00.

Le FC Barcelone (2e), Gérone (3e) et l'Atlético Madrid (4e) sont tous assurés de finir dans le Top-4 et de se qualifier pour la Ligue des champions, mais les derniers faux pas de Gérone (nul contre Alavés, défaite contre Villarreal) ont permis au Barça de reprendre sa place de dauphin avec quatre points d'avance.

L'Atlético, lui, est revenu à deux longueurs du petit club catalan, loin derrière le Real (20 points).
Les partenaires d'Antoine Griezmann reçoivent Osasuna (13e), le Barça le Rayo Vallecano (14e), tandis que Gérone ira à Valence (9e) et le Real Madrid à Villarreal (8e).

Le Betis Séville (6e) et la Real Sociedad (7e) s'affronteront dans un choc pour une place en Ligue Europa.
Un mois après avoir conquis son 20e scudetto, l'Inter Milan va recevoir son trophée de champion dimanche (18h00) à l'issue de son match à San Siro contre la Lazio.

Le club romain a toutes les raisons de vouloir gâcher la fête : il peut encore devancer son grand rival, la Roma, pour la 6e place, la dernière qualificative pour l'Europe l'an prochain.

La Juventus se déplace lundi (20h45) à Bologne avec une triple mission : valider sa qualification pour la prochaine Ligue des champions, remonter sur le podium, dont Bologne l'a fait tomber le week-end dernier, et mettre fin à une série de cinq nuls de suite en championnat qui fait tache.

Ragaillardi par la victoire en finale de la Coupe d'Italie mercredi (1-0 contre l'Atalanta), Massimiliano Allegri va croiser le fer avec Thiago Motta, présenté avec insistance comme celui qui devrait lui succéder sur le banc de la Juve dès la fin de saison.
Cette 37e et avant-dernière journée de la Serie A pourrait aussi marquer la fin de la longue pénitence de Nicolo Fagioli. Le milieu de la Juve a purgé sa suspension de sept mois pour des paris sportifs et peut théoriquement rejouer lundi.
 

Libé

Lu 458 fois

International











Inscription à la newsletter