Libération




Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

The Chainsmokers enchante le public rbati




Le duo américain de DJ et producteurs The Chainsmokers se sont surpassés, mardi à Rabat, offrant une soirée survoltée au public de la scène OLM Souissi, à l’occasion de la 17-ème édition du Festival Mawazine-rythmes du monde (22-30 juin). The Chainsmokers, composé d’Andrew Taggart et Alex Pall, ont enflammé la scène grâce à leur incroyable facilité à mixer trap, house et rock, une polyvalence qui a conquis les festivaliers, réceptifs et déchaînes devant ce show impressionnant. Enchaînant leurs morceaux les plus célèbres, notamment “Roses”, produit en collaboration avec la chanteuse américaine Rozes, “Until you were gonne”, “Somebody”, sorti en collaboration avec Drew Love, et “Paris”, les deux DJ ont également affolé le public par leurs remix impressionnants des tubes les plus en vogue, tels “Whatcha say” de Jason Derulo, “God’s plan” de Drake ou encore “Run the world (girls)” de Beyoncé.
Séduits par la mise en scène éblouissante, les festivaliers ont eu droit à un mash-up des chansons du duo, chantées par Andrew Taggart, en plus des très célèbres tubes “Something just like this”, “Closer” et “Don’t let me down”, qui ont hissé le tandem au sommet des classements mondiaux. Musique électronique, jeux de lumières, mise en scène époustouflante et effets pyrotechniques, tous les ingrédients étaient présents pour créer une symbiose entre un public charmé et des artistes au sommet de leur art telles deux étoiles scintillant au firmament.
 Les deux DJ qui ont illuminé la capitale se sont éclipsés un moment, laissant la scène à leur batteur, Matt Mcguire, qui a fait montre de toute l’étendue de son talent, produisant un son rythmé avec une cadence infernale qui a emporté le public dans une frénésie sans précédent.

Jeudi 28 Juin 2018

Lu 463 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 18 Septembre 2020 - 18:55 Le secteur du livre affaibli par la pandémie

Vendredi 18 Septembre 2020 - 16:57 Décès de Mohamed Talal