Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Terrible échec pour la Squadra

Le Portugal bien placé pour décrocher le ticket pour Doha


Libé
Vendredi 25 Mars 2022

Terrible échec pour la Squadra
Coup de tonnerre à Palerme, un but de la Macédoine du Nord dans le temps additionnel a éliminé l'Italie (1-0) et déprogrammé la finale de barrage tant attendue contre le Portugal, qui, lui, a fait la loi contre la Turquie (3-1), jeudi.

Le pays de Galles est également qualifié grâce à un doublé de Gareth Bale contre l'Autriche (2-1) et jouera en juin contre le vainqueur d'Écosse-Ukraine, match décalé en raison de la guerre.
 
 Enfin la victoire de la Suède en prolongation contre la République tchèque (1-0 a.p.) promet un somptueux duel entre Zlatan Ibrahimovic, suspendu jeudi, et Robert Lewandowski pour la troisième finale de barrage.

La Pologne de "Lewa" était qualifiée d'office après la mise à l'écart de la Russie pour l'invasion de l'Ukraine.

Mais la nouvelle la plus incroyable est venue d'Italie. Le quadruple champion du monde, champion d'Europe en titre, va manquer le Mondial pour la deuxième fois d'affilée.

Déjà battue il y a quatre ans par la Suède (1-0/0-0), la "Nazionale" a encore échoué en barrages. Les enfants d'Italie vont vivre douze années sans Coupe du monde...

Crispés, portant trop le ballon à l'image du Parisien Marco Verratti, les hommes de Roberto Mancini n'ont jamais retrouvé le jeu fluide qui les a mis sur le toit de l'Europe l'été dernier.

Domenico Berardi a beaucoup gâché, même un cadeau du gardien macédonien Stole Dimitrievski (30e), Giacomo Raspadori a frappé la barre (78e), et Aleksandar Trajkovski les a punis. Son but est superbe, un contrôle orienté de la poitrine et une frappe croisée pour tromper Gianluigi Donnarumma, qui a vécu un mois de mars cauchemardesque, commencé par les trois buts de Karim Benzema au Real Madrid avec le Paris SG.

Dans l'histoire sportive de la Macédoine du Nord, le miracle de Palerme rejoint le "miracle de Duisbourg", la victoire en Allemagne (2-1), qui avait contribué à les emmener à ce barrage.
Pour disputer une seconde grande compétition, après l'Euro-2020, les Macédoniens doivent battre un autre ancien champion d'Europe.

Le Portugal s'est fait peur contre la Turquie, surtout quand le Lillois Burak Yilmaz a tiré sur la barre le penalty de l'égalisation à 2-2 (85e).

La Seleçao menait depuis des buts d'Otavio (15e) puis Diogo Jota (42e), mais Yilmaz (65e) avait relancé la Turquie. En toute fin de rencontre, Matheus Nunes a sécurisé la victoire.

Cristiano Ronaldo est toujours en route pour rejoindre les joueurs ayant disputé cinq Coupes du monde. Il n'a pas marqué mais a participé aux buts de son équipe.

Le pays de Galles s'en est remis à sa star, Gareth Bale, capitaine et légende qui a envoyé son équipe en finale avec deux magnifiques buts, un coup franc direct en lucarne (25e) et une frappe croisée en pivot dans la surface (51e). Marcel Sabitzer a seulement réduit le score (65e).

Grâce à leur leader, les Dragons sont toujours en course vers leur deuxième Coupe du monde, après 1958. Ils devront attendre juin pour savoir s'ils affrontent l'Écosse ou l'Ukraine.
A Solna, dans un match crispé, un superbe échange entre Aleksander Isak et Robin Quaison a abouti au but du second (110e), à dix minutes de la fin de la prolongation.

Les 19 équipes déjà qualifiées :
Dix-neuf des 32 tickets pour le prochain Mondial (21 novembre-18 décembre 2022) ont trouvé preneurs après les qualifications jeudi de l'Equateur et de l'Uruguay: outre le pays hôte qualifié d'office, dix sélections européennes, quatre sud-américaines et quatre de la zone Asie sont d'ores et déjà assurées d'être au Qatar.
. Zone Amérique du Sud: Brésil, Argentine, Equateur, Uruguay
. Zone Asie: Qatar (pays-hôte), Iran, Corée du Sud, Japon, Arabie saoudite
. Zone Europe: Danemark, Allemagne, France, Belgique, Croatie, Espagne, Serbie, Angleterre, Suisse, Pays-Bas.

​Jorghino ressasse ses penalties ratés

Le milieu de terrain de l'Italie Jorginho a reconnu jeudi qu'il "penserait tout (sa) vie" aux deux penalties qu'il a ratés lors des qualifications contre la Suisse, qui ont pesé lourd dans la non-qualification des Azzurri pour le Mondial-2022.

"Cette défaite contre la Macédoine, ça fait si mal. C'est une déception énorme, j'ai du mal à trouver des réponses", a-t-il souligné au micro de la RAI.

 "On a dominé les matches de qualifications, mais on n'a pas réussi à conclure. C'est la réalité qu'il faut regarder, et je m'inclus dedans... Les deux penalties ratés? Cela me fait mal quand j'y pense et j'y penserai toute ma vie. Essayer deux fois et ne pas réussir à rendre le pays heureux, c'est quelque chose qui te suit", a ajouté le milieu de Chelsea.

Le tireur habituel des Azzurri avait été mis en échec en septembre puis en novembre dernier lors de chacune des deux confrontations contre la Suisse dans le groupe C des éliminatoires.
A chaque fois, les deux équipes s'étaient séparées sur un match nul, et les Suisses ont coiffé au poteau l'Italie, se qualifiant directement pour le Qatar tandis que la "Nazionale" se retrouvait dans cette demi-finale de barrage perdue jeudi soir.

 Marco Verratti a lui aussi confié son incompréhension après la défaite: "C'est un match qu'on devait gagner, il n'y a rien d'autre à dire."

 "Et prendre ce but à deux minutes de la fin, c'était le cauchemar. C'est comme ça, au football, dans les matches à élimination, il faut savoir marquer", a conclu le joueur du Paris SG.
L'Italie doit disputer un match de consolation contre la Turquie mardi.


Lu 738 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS