Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tenue de 362 procès à distance en moins d'une semaine




Tenue de 362 procès à distance en moins d'une semaine
Un total de 362 audiences à distance ont été tenues dans les différents tribunaux du Royaume du 6 au 10 juillet, au cours desquelles 6.460 affaires ont été mises au rôle, a indiqué le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ).
Ce sont 7.549 détenus à avoir mobilisé des procès à distance pendant la même période, a précisé lundi le CSPJ dans un communiqué, notant que ces statistiques offrent des indicateurs de portée organisationnelle, humaine et technique significative, que le conseil s'attèle à améliorer dans une logique de consécration d'une approche éminemment humaine qu'il s'agit de concrétiser à travers ce projet prometteur.Le Conseil a en outre salué les efforts déployés par toutes les parties prenantes, notamment les autorités, les institutions et les professionnels de justice, comme en témoignent les résultats positifs obtenus depuis le lancement de ce chantier le 27 avril.
Le dispositif des procès à distance s'inscrit dans le droit fil du plan stratégique du Conseil supérieur visant à développer le système judiciaire en adéquation avec les exigences de cette étape exceptionnelle et ses priorités et défis liés surtout à l'application de la loi et aux droits de l'Homme.
Le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire continuera à s'engager sérieusement dans tous les projets de réforme menés par S.M le Roi Mohammed VI, avec sagesse, perspicacité et une dimension humaine profonde, pour une justice qui consacre l’Etat de droit et incarne les valeurs de proximité, de qualité, d'efficacité et de conscience responsable. 

Mercredi 15 Juillet 2020

Lu 565 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif