Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tenue à Paris du Forum Horizons Maroc

Le premier salon de recrutement marocain à l’étranger




 Le Forum Horizons Maroc (FHM), principal salon de recrutement des jeunes étudiants et professionnels marocains et étrangers intéressés par le Maroc, a ouvert ses portes dimanche à Paris, avec comme objectif de participer à la lutte contre la fuite des cerveaux et convaincre les lauréats des grandes écoles de revenir au Maroc contribuer à l’essor économique du pays.
Le FHM, une initiative de l'Association des Marocains en grandes écoles et universités (AMGE-Caravane), a installé ses quartiers à l'Espace Grand Arche de La Défense, premier quartier d'affaires européen. Durant une journée, une cinquantaine d'entreprises marocaines et étrangères basées au Maroc et des centaines de responsables RH vont aller à la rencontre des étudiants, jeunes diplômés et cadres actifs en France, afin de leur fournir des informations précises sur leur action au Maroc et leurs besoins en recrutement, leur faire passer des entretiens voire leur proposer un emploi.
 « Notre objectif, à travers ce forum, est de contribuer à la lutte contre la fuite des cerveaux et convaincre les compétences marocaines à l’étranger de revenir dans leur pays pour contribuer à son essor socioéconomique», a déclaré à la MAP, Zakariae Bakhtaoui, du pôle relation presses et médias au sein de l’AMGE-Caravane.
 Il a rappelé dans ce contexte le chiffre alarmant de 600 ingénieurs marocains qui quittent chaque année leur pays pour aller faire carrière à l’étranger, annoncé par le ministre de l’Education nationale, Saïd Amzazi, qui avait tiré la sonnette d’alarme, récemment devant les députés, sur la fuite des cerveaux, un phénomène mondial qui n'épargne pas le Maroc.
Selon M. Bakhtaoui, à travers ce Forum, l’AMGE-Caravane affiche sa volonté de participer à l’essor économique du Maroc, en proposant une interface solide et efficace ayant pour but de favoriser l’insertion professionnelle des Marocains résidant en France et leur retour à leur pays d’origine.
Les organisateurs, qui se félicitent du « fort soutien institutionnel, que ce soit au niveau de l’ambassade du Maroc en France ou du ministère chargé des Marocains résidant à l'étranger et des Affaires de la migration », affirment s’attendre à plus de 2500 visiteurs durant cette 23ème édition, après les 1500 visiteurs de l’édition 2018.
Cette année, le Forum est marqué par la tenue de plusieurs conférences permettant de mieux appréhender les enjeux économiques et géopolitiques du Maroc, notamment une conférence sur le thème « Quelles opportunités pour les métiers du digital au Maroc ? » et une autre sur le thème « Investissement au Maroc : état des lieux et perspectives d’avenir».
Le Forum est également ponctué par deux événements : un Village entrepreneuriat et innovation qui se veut une vitrine mettant en avant les accomplissements des start-ups marocaines les plus innovantes et un lieu de rencontre avec les investisseurs marocains et étrangers et un Village d’accompagnement qui a pour vocation d’apporter à ceux qui souhaitent s’installer au Maroc, des informations, des conseils et des services utiles et concrets pour mener à bien leurs projets.
Ayant pour vocation de promouvoir le marché du travail marocain, servir les étudiants, jeunes diplômés, cadres expérimentés marocains en France et participer à la croissance du Maroc, le Forum Horizons Maroc se présente comme le premier salon de recrutement marocain à l’étranger.
Actuellement, 38.000 étudiants marocains poursuivent leurs études en France.

Mardi 5 Février 2019

Lu 639 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.