Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Tariq El Malki plaide pour la refondation de la gauche marocaine et de l’USFP Pour un Xème Congrès de rupture




Dans une tribune libre intitulée « Refondation de la gauche marocaine et l’USFP : Pour un 10ème Congrès de rupture et publiée par notre confrère L’Economiste dans son édition du vendredi 5 mai, Tariq El Malki, membre du parti de la Rose et enseignant chercheur à l’ISCAE, a indiqué que « les résultats des dernières consultations électorales montrent l’affaissement continu de la gauche marocaine en général et de l’USFP en particulier » et qu’«il est urgent et vital de réagir en donnant un sens et un contenu à l’action politique avec comme objectif principal de regagner une crédibilité perdue auprès des classes moyennes et populaires ».
A ce titre,  poursuit-il, « l’USFP doit avoir comme ambition de redevenir l’incarnation de la modernité et du progrès dans notre pays » et « le 10ème Congrès, qui aura lieu les 19-20 mai prochains, doit justement être l’occasion pour notre famille politique de mettre en place un certain nombre de ruptures ».
Plaidant pour une nouvelle stratégie de croissance inclusive, Tariq El Malki appelle l’USFP à  « s’approprier de manière forte des thématiques telles que la réforme fiscale, l’économie numérique, l’économie collaborative ou encore le développement durable. Tout ceci doit se décliner dans le cadre d’une nouvelle stratégie de croissance inclusive qui doit permettre au Maroc d’entrer dans le concert des pays émergents ».
Dans ce sens, note-t-il, le parti de la Rose doit « s’affirmer davantage et être particulièrement innovant et audacieux en ce qui concerne les équilibres des pouvoirs, l’indépendance de la justice, la gouvernance, la lutte contre la corruption, etc. » et défendre un « modèle de société qui soit basé sur l’ouverture d’esprit, la tolérance, la pluri-culturalité et la sécularité et qui doit guider notre combat pour la modernité, l’équité et la justice sociale ».
Sur le plan organisationnel, poursuit Tariq El Malki, « une rupture doit également se faire en interne en permettant à une nouvelle génération d’accéder aux responsabilités, à travers l’ouverture à de nouvelles compétences issues des différentes couches et catégories sociales de la population, issues de différents corps professionnels ».
A ce titre, il faudrait lancer, selon lui, «une révolution organisationnelle, avec comme enjeu la transformation progressive de l’USFP à travers l’élargissement de sa base sociale en permettant l’intégration de nouvelles couches de la société ». Il se devrait,  « dans le cadre du prochain Congrès notamment, d’officialiser les courants, à travers l’adoption du système des motions, à l’instar de ce qui se fait dans la plupart des formations politiques de gauche dans le monde occidental ».
S’agissant du positionnement politique de l’USFP de demain, l’auteur indique que « celui-ci doit à mon sens dépasser le cadre devenu réducteur du socialisme et se positionner de manière plus globale en tant que mouvement progressiste ; …. ce qui passe par une modernisation en profondeur des structures de direction notamment dont l’accès doit se baser sur le mérite et la compétence essentiellement ».
L’enjeu de tout ceci, selon Tariq El Malki, est induit par « la nécessité urgente de ressusciter le rêve d’une société de gauche à travers un nouveau projet de société qui soit basé sur des valeurs phares telles que la modernité, le progrès, l’équité homme-femme, la solidarité ; un projet de société qui doit être accompagné d’un discours neuf et courageux et surtout porté par de nouvelles figures politiques ».
« L’idée phare que je souhaite défendre pour les prochaines années est la nécessité absolue de rassembler l’ensemble de la famille de la gauche (ceux qui le souhaitent du moins), condition de base afin que notre projet de société puisse triompher dans les dix prochaines années », conclut-il.
 

H.T
Mardi 9 Mai 2017

Lu 1079 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | TV en direct | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito









Mots Croisés