Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Taounate à l’heure de la communication pour les besoins du développement participatif

1.016 projets d'un investissement global de 765 millions de dirhams ont été réalisés au niveau de la province




“Communication pour les besoins du développement participatif" est le thème d’une session de formation, ouverte jeudi à Taounate, au profit de 80 membres des équipes d’animation de communes et de quartiers de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH).
Cette session, initiée par le Comité provincial du développement humain, tend à renforcer les capacités des équipes d’animation de quartiers et de communes pour le choix et l’élaboration de projets répondant aux besoins des populations ciblées par les programmes de lutte contre la pauvreté en milieu rural et l’exclusion sociale en milieu urbain.
Cette rencontre de six jours s’inscrit dans le cadre des efforts déployés pour la dynamisation du plan provincial de communication de proximité et le renforcement des capacités des opérateurs locaux pour une bonne gouvernance de l’INDH.
Elle intervient aussi en harmonie avec la stratégie de la coordination nationale de l’INDH, la plate-forme de la deuxième phase de ce chantier et les recommandations issues des réunions annuelles entre les autorités locales et les membres des équipes d’animation.
Ouvrant cette rencontre, le secrétaire général de la province, Souleimane Hajjam, a souligné l’importance de la formation qui constitue un levier essentiel pour la valorisation des ressources humaines.
Dans ce sens, il a relevé le rôle de la formation des équipes d’animation en vue de leur permettre d’assumer les missions qui leur incombent dans le domaine de l’encadrement du citoyen et la proposition des projets.
Dans le même ordre d'idées, il a plaidé pour une approche participative permettant l'accélération de la cadence de mise en oeuvre des programmes pour qu’ils bénéficient à de larges catégories de la population et des zones ciblées.
Dix-neuf communes et un quartier à Taounate bénéficient des programmes de lutte contre la pauvreté en milieu rural et l’exclusion sociale en milieu urbain dans le cadre de la deuxième phase de l’INDH.
1.016 projets d'un investissement global de 765 millions de dirhams (MDH) ont été réalisés au niveau de la province de Taounate au titre de la période 2005-2016, dans le cadre de l’INDH. Selon des données publiées lors de cette rencontre, la contribution de l’INDH était de l’ordre de 447 millions de DH.
Ces projets ont porté sur l’amélioration du taux d’accès aux infrastructures de base, le soutien aux activités génératrices de revenus, la promotion socioculturelle et sportive et le renforcement des compétences locales et de la gouvernance, ainsi que la communication de proximité.

Samedi 29 Octobre 2016

Lu 1006 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés