Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Table ronde des maires africains sur la sécurité de l'eau

9ème Forum mondial de l'eau


Libé
Jeudi 24 Mars 2022

Table ronde des maires africains sur la sécurité de l'eau
A l'occasion de la Journée des villes et des gouvernements locaux et régionaux, l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et l'organisation Cités et gouvernements locaux unis d'Afrique (CGLU Afrique), ont organisé, mercredi à Diamniadio, près de Dakar, la table ronde des maires africains pour la sécurité de l'eau, avec la participation de 80 maires, élus locaux et régionaux dont du Maroc.

La rencontre, tenue au Centre international de conférences Abdou Diouf/ Cicad à Diamniadio dans le cadre des travaux de la 9ème édition du Forum mondial de l'eau, vise à soutenir les dialogues et les réformes sur les politiques de l'eau en vue de la réalisation de l'Agenda 2030 des Nations unies pour le développement durable, en particulier l'ODD 6 sur l'accès à l'eau potable et l'assainissement pour tous.

Dans leurs interventions, les maires ont souligné que le changement climatique, l'urbanisation, la croissance de la population et les migrations ajouteront une pression supplémentaire sur les ressources en eau du continent africain et que le renforcement des capacités et la mobilisation des financements sont nécessaires pour s'assurer que les services d'eau potable et d'assainissement sont fournis à tous.

 Les maires et les élus ont signé, à cet égard, le Plan d'action pour la sécurité de l'eau qui propose des actions concrètes aux gouvernements locaux et régionaux pour atteindre la sécurité de l'eau à tous les niveaux, en vue du 10ème Forum mondial de l'eau qui se tiendra en 2024.

 Lors de cette rencontre, des partenaires institutionnels et des villes du monde entier dont Paris (France), Lausanne (Suisse) et Daegu (Corée) ont réitéré le message selon lequel la coopération décentralisée est essentielle pour renforcer les capacités.

 A cette occasion, le "Diplôme du mérite" a été décerné à l'ancien secrétaire général de l'OCDE, Angel Gurria, pour avoir joué un rôle essentiel pour faire de l'eau une priorité de l'agenda politique international et africain.

 Clôturant cette rencontre, le ministre sénégalais de l'Eau et de l'Assainissement, Serigne Mbaye Thiam, a souligné l'importance du Plan d'action pour la sécurité de l'eau pour faire entendre la voix des autorités locales dans le débat mondial et lors de la conférence de la décennie de l'eau des Nations unies prévue en 2023.

 Cette table ronde, à laquelle ont pris part notamment Jean Pierre Elong Mbassi, secrétaire général de Cités et gouvernements locaux unis d'Afrique (CGLU Afrique), dont le siège est basé à Rabat, et des représentants des villes et régions du Maroc, a été une plate-forme qui a permis de mettre en valeur le rôle primordial des collectivités territoriales dans la question de l'eau et les difficultés à surmonter pour assurer l'eau potable aux populations.

 Elle a été marquée par des échanges sur les différentes expériences des communes et collectivités territoriales en matière de gestion de l'eau et de l'assainissement liquide.

 A cet effet, les expériences des villes et régions marocaines étaient très appréciées par beaucoup de villes africaines, notamment pour ce qui a trait au traitement des eaux usées et de l'assainissement liquide (régions de Rabat-Salé-Kénitra, région de Casablanca, ville d'Essaouira, commune d'Argana...... ), qui ont été exposées par leurs représentants lors de cette table ronde, a indiqué, à la MAP, Lahcen Amrouch, président du Conseil communal d'Argana, vice-président de l'Association marocaine des présidents des Conseils communaux (AMPCC), qui prend part aux travaux de ce 9ème Forum mondial de l'eau aux côtés d'autres responsables et experts d'organismes marocains.

M. Amrouch a ajouté que les discussions lors de cette table ronde ont évoqué les défis à relever pour donner une place méritée aux collectivités locales pour assurer la sécurité de l'alimentation en eau des populations et en même temps préserver les ressources hydrauliques, mais aussi permettre aux gouvernements locaux l'accès au financement pour les investissements en matière d'eau potable.

La rencontre a été marquée par des échanges d'expériences sur les partenariats dans le cadre de la coopération décentralisée, "qui constitue l'un des outils qui peuvent permettre de surmonter les difficultés de financement et de la faiblesse des ressources humaines dans ce domaine", a-t-il expliqué.

A noter qu'une forte délégation marocaine, conduite par le ministre de l'Equipement et de l'Eau, Nizar Baraka, prend part aux travaux de cette 9ème édition du Forum mondial de l'Eau, ouvert lundi et qui prend fin le 26 mars par l'adoption de la "Déclaration de Dakar".

L'évènement a été surtout marqué par la cérémonie de remise du Grand Prix mondial Hassan II de l’eau dans sa 7ème édition décerné à l'Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS), basée à Dakar.

 Le ministère de l'Equipement et de l'Eau a, à cette occasion, mis en place au Centre des expositions le Pavillon Maroc, qui constitue une vitrine pour mettre en lumière l’expérience marocaine en matière de gestion des ressources en eau.

 Le stand aménagé sur une superficie de 325 m2, a été inauguré par le ministre marocain en présence du président du Conseil mondial de l’eau, Loïc Fauchon, du haut-commissaire de l’Organisation pour la mise en valeur du fleuve Sénégal (OMVS), Hamed Diané Séméga, lauréat de la 7ème édition du Grand Prix mondial Hassan II de l’eau, et du lauréat du précédent Grand Prix, ainsi que de l’ambassadeur du Maroc au Sénégal, Hassan Naciri.

 Le pavillon, qui a été visité par le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall, et par nombre de ministres africains et responsables prenant part à cet événement, est une vitrine de présentation des réalisations et des projets et perspectives du Royaume en la matière.
 Il rassemble depuis mardi des experts et des acteurs internationaux dans le cadre d’une série de conférences et d’événements axés sur les thématiques liés à l'eau et à la gestion de cette ressource vitale.


Lu 991 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p