Fatna Sarehane : Les Directives Royales sont d’ un grand apport pour la condition de la femme

 

Table ronde à Tanger sur la contribution de la musique de film à la création cinématographique


Libé
Mercredi 21 Septembre 2022

Une table ronde sur la contribution de la musique de film à la création cinématographique au Maroc s’est tenue lundi à Tanger, en marge de la 22ème édition du Festival national du film (FNF), organisée du 16 au 24 septembre. Cette rencontre organisée par l’Union des réalisateurs et auteurs marocains s'est fixée pour objectif d'entamer une discussion sur l'importance de la musique et son rôle créatif dans la structuration du film, ainsi que sur la place de l’auteur de musique dans la scène cinématographique marocaine. Intervenant à cette occasion, le scénariste, réalisateur et producteur Kamal Kamal a indiqué que "la musique constitue 30% de la force du film", appelant les cinéastes marocains à s’inspirer de grands réalisateurs internationaux, d’apprendre et de s'approprier les outils de cinéma, l'objectif étant d’améliorer la qualité de la cinématographie nationale. En soulignant l’importance de la musique dans la création des œuvres cinématographiques, M. Kamal a donné l’exemple du réalisateur marocain Daoud Oulad Sayed qui, selon lui, représente une véritable école en matière de musique authentique et originale dans les films au niveau national. Pour sa part, le compositeur de musique et auteur de bande dessinée Joël Pellegrini a fait observer que la réussite d’une œuvre cinématographique est tributaire "d’une relation de confiance entre le compositeur et le réalisateur". "Les meilleurs réalisateurs sont ceux qui font confiance aux compositeurs, qui, par leur arrangements musicaux, transforment complètement l’atmosphère générale du film", a-t-il relevé. Et d’ajouter que faire confiance au compositeur lui donne des ailes et le pousse à être libre et à "faire quelque chose qui va surprendre". Ont également pris part à cette table ronde le réalisateur et producteur Fouad Souiba et le scénariste et musicien Younès Mégri, en plus d’une pléiade de cinéastes marocains et africains. Placé sous le Haut patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Festival national du film de Tanger vise à promouvoir le cinéma marocain, à encourager le travail des professionnels du secteur et à offrir un espace de rencontre, d'interaction et d'échange. La 22ème édition du FNF, dédiée à la mémoire de feu Nour-Eddine Saïl, propose trois compétitions: longs-métrages, courts-métrages de fiction et longs documentaires. Le programme de cette édition comprend également le "Marché du film" qui évoquera les questions liées à la distribution et à l'exploitation des films à l'ère de la numérisation et de ses nouvelles formes. Sont également prévues des rencontres professionnelles sur la réalité du cinéma national et les perspectives de son développement, la présentation de la production cinématographique pour les années 2020 et 2021 et d'autres activités parallèles.


Lu 623 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.