Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Staffan de Mistura met en lumière le développement politique et socio-économique au Sahara marocain


Libé
Dimanche 15 Octobre 2023

Dans son rapport au Conseil de sécurité sur le Sahara marocain qui vient d’être publié officiellement sur le site internet de l’ONU, le Secrétaire général, Antonio Guterres, a consacré une partie importante à la visite de son Envoyé personnel Staffan de Mistura à Laâyoune et Dakhla, dans les provinces sahariennes du Royaume, du 5 au 7 septembre dernier.

Le Secrétaire général a, ainsi, mis en exergue les entretiens de l’Envoyé personnel avec les élus locaux, les dignitaires et les chioukhs des tribus sahraouies, qui lui ont exprimé leur attachement indéfectible à la marocanité du Sahara et leur appui à l’initiative marocaine d’autonomie, dans le cadre de la souveraineté nationale du Royaume et son intégrité territoriale.

Ces entretiens avec les élus locaux ont permis à l’Envoyé personnel d’apprécier la démocratie locale dans les provinces du Sud, où la population élit, au suffrage universel et par un taux de participation qui dépasse la moyenne nationale, ses représentants tant au niveau du Parlement national que des instances régionales et communales.

La visite de l’Envoyé personnel, affirme le rapport du Secrétaire général, a été également l’occasion de s’enquérir du développement continu que connaissent les provinces du Sud depuis leur retour à la mère patrie. L’Envoyé personnel, qui se déplaçait sans mesures de sécurité particulière, s’est rendu compte de visu de la quiétude qui règne dans ces provinces et des infrastructures importantes qui ont été réalisées pour promouvoir le développement économique, social, culturel et environnemental du Sahara marocain.

Le rapport du Secrétaire général cite, ainsi, les projets structurants financés et mis en place par le Royaume, tels que l’autoroute Tiznit-Dakhla, le port Dakhla Atlantique, qui a vocation d’être, une fois achevé, l’un des plus grands en Afrique, et de permettre aux provinces du Sud d’être un pôle régional pour l’investissement, la logistique et le commerce international, notamment avec le continent africain.

Le rapport relate également la visite de l’Envoyé personnel dans des hôpitaux, des centres de formation professionnelle et des établissements sportifs. Autant de structures qui incarnent une dynamique de développement accélérée et qui a bénéficié, ces dernières années, sous l’impulsion de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, dans le cadre du Nouveau modèle de développement des provinces du sud, de financements dépassant les 10 milliards de dollars.

Dans le même sillage, M. Guterres s’est référé au Discours royal à l'occasion du 47ème anniversaire de la Marche Verte, dans lequel le Souverain a souligné que la voie express Tiznit-Dakhla est d’ores et déjà en phase d’achèvement et que les travaux de construction du grand port Dakhla Atlantique démarreront prochainement.

Le rapport du Secrétaire général, présenté au Conseil de sécurité, fait également référence, aux entretiens de l’Envoyé personnel avec les composantes de la société civile locale actives en matière des droits de l’Homme, du développement durable, de la promotion de la situation de la femme et de la jeunesse. Ces échanges ont permis à l’Envoyé personnel de s’apercevoir du dynamisme de la société civile et de son implication dans la gestion des affaires publiques, dans le cadre d’une démocratie participative qui est une réalité palpable dans la gouvernance des provinces du Sud à l’instar des autres régions du Royaume.

Ces réunions sont également l’émanation du climat de démocratie et de respect des droits de l’Homme qui règne dans les provinces du Sud, loin des allégations fallacieuses de l’Algérie. D’ailleurs, le rapport du Secrétaire général relate la rencontre entre M. de Mistura avec les présidents des Commissions régionales du Conseil national des droits de l’Homme à Laâyoune et Dakhla, qui lui ont fait des exposés exhaustifs sur les avancées en matière de promotion et de protection des droits de l’Homme dans les provinces du sud.


Lu 650 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 24 Février 2024 - 13:28 En avant toute !

Samedi 24 Février 2024 - 08:47 Femmes et avenir du socialisme

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020












Flux RSS
p