Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Soutien de plusieurs pays au plan d'autonomie dans le respect de la souveraineté du Maroc


Libé
Vendredi 21 Octobre 2022

Soutien de plusieurs pays au plan d'autonomie dans le respect de la souveraineté du Maroc
Qatar

L’Etat du Qatar a souligné, à New York, que l'initiative "constructive" d’autonomie présentée par le Maroc constitue la base de toute solution réaliste et durable au différend régional autour du Sahara.

Intervenant devant les membres de la 4è Commission de l’Assemblée générale des Nations Unies, le représentant du Qatar a exprimé le soutien de son pays aux efforts du Secrétaire général de l’ONU visant à parvenir à une solution politique durable et mutuellement acceptable dans le cadre du processus mené sous l’égide de l’ONU et dans le respect de la souveraineté nationale du Maroc.

Il s’est également félicité de la dernière visite dans la région de l’Envoyé personnel du SG de l’ONU pour le Sahara, Staffan de Mistura, en émettant le souhait de voir se concrétiser une solution définitive et durable à ce différend dans l’intérêt de toutes les parties et en faveur du renforcement de la stabilité et de la coopération dans la région, ainsi que de la paix et la sécurité internationales.

Jordanie

Le Royaume Hachémite de Jordanie a réaffirmé, à New York, son soutien à la souveraineté du Maroc sur son Sahara, en soulignant le caractère "sérieux et réaliste" de l'initiative d’autonomie présentée par le Royaume pour trouver une solution politique à la question du Sahara marocain.

"La Jordanie salue l’adhésion positive du Maroc frère aux efforts visant à trouver une solution politique définitive et de compromis à la question du Sahara, à travers l’initiative d’autonomie", a affirmé, l’ambassadeur, représentant permanent de Jordanie auprès de l’ONU, Mahmoud Daifallah Hmoud.

Il s’agit d’une initiative qui s'inscrit dans le droit fil des résolutions afférentes du Conseil de sécurité et de l’Assemblée générale de l’ONU, a-t-il indiqué dans une intervention devant les membres de la 4è Commission de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Dans ce contexte, l’ambassadeur jordanien a réaffirmé le soutien de son pays au plan d’autonomie comme mécanisme “sérieux et réaliste” qui tienne compte des spécificités de la région ainsi que de la souveraineté et de l’intégrité territoriale du Maroc, ajoutant que l’initiative marocaine s’inscrit en droite ligne de la Charte des Nations Unies.

M. Hmoud a, par ailleurs, mis en avant les efforts entrepris par le Maroc en vue de renforcer la dynamique de développement dans la région, d’améliorer les conditions de vie des populations locales et de faire face aux répercussions de la pandémie de Covid-19.
Il s’est en outre félicité de l’ouverture de 29 consulats généraux dans les villes de Laâyoune et Dakhla, dont celui de la Jordanie à Laâyoune.

Par la même occasion, le diplomate jordanien a salué le respect total par le Maroc de l’accord de cessez-le-feu, appelant toutes les parties à préserver la paix et la stabilité dans la région.
M. Hmoud a, de même, exprimé le soutien de son pays aux efforts du Secrétaire général de l’ONU et de son Envoyé personnel pour le Sahara, Staffan de Mistura visant à faciliter la relance du processus politique, tout en saluant la coopération totale du Maroc avec l’émissaire onusien afin de trouver une solution politique au différend régional sur le Sahara marocain.

Sénégal

Le Sénégal a réaffirmé, à New York, son soutien à l’initiative marocain d’autonomie “qui reste le cadre approprié” pour résoudre le différend régional autour du Sahara.

“L’initiative d’autonomie avancée proposée par le Maroc reste, pour ma Délégation, le cadre approprié conforme au droit international, à la Charte des Nations unies et aux résolutions du Conseil de Sécurité et de l’Assemblée générale de l’ONU", a souligné la représentante du Sénégal devant les membres de la 4è Commission de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Elle a également réitéré le soutien de son pays en faveur d’une solution politique définitive, juste, durable et mutuellement acceptable au différend régional du Sahara marocain, par le biais d’un processus mené sous les auspices exclusifs des Nations Unies, sur la base des résolutions adoptées par le Conseil de Sécurité depuis 2007.

La diplomate sénégalaise a exhorté toutes les parties à rester mobilisées dans la dynamique constructive insufflée par les deux tables rondes de Genève, en faisant preuve de réalisme et d’esprit de compromis, pour assurer l’aboutissement du processus politique engagé par les Nations Unies, tout en saluant les efforts de relance de ce processus politique entrepris par l’Envoyé personnel du SG de l’ONU pour le Sahara, Staffan de Mistura se traduisant par des visites auprès des parties prenantes depuis janvier 2022.

“Mon pays encourage cette démarche inclusive et lui réitère ses meilleurs vœux de succès”, a-t-elle dit.

Par la même occasion, la représentante du Sénégal a salué les avancées accomplies par le Maroc dans les provinces du Sud, notamment en matière de promotion des droits de l’homme et de la démocratie ainsi que les efforts considérables déployés pour favoriser le développement économique et social du Sahara marocain tout en assurant l’autonomisation de ses populations, relevant que ces avancées et ces efforts ont fini de témoigner de la volonté du Royaume de résoudre ce différend régional.

Elle a en outre rappelé l’ouverture le 05 avril 2021 par son pays d’un Consulat général à Dakhla pour marquer son soutien aux efforts du Maroc dans cette région.

La délégation du Sénégal s’est également réjouie de la participation des représentants du Sahara marocain élus lors des élections marocaines du 08 septembre 2021, aux importantes rencontres et discussions que sont les sessions du Comité des 24 (C24) et les séminaires régionaux y compris celui pour le Pacifique.

“Ceci reste un signal positif qui conforte ma délégation dans son optimisme pour une issue heureuse de ce conflit”, a conclu la diplomate sénégalaise.

Sainte-Lucie

Sainte-Lucie a exprimé, à New York, son soutien au plan d’autonomie présenté par le Maroc pour résoudre le différend régional autour du Sahara marocain.

"Nous soutenons l’initiative marocaine d’autonomie, qualifiée de sérieuse et crédible par le Conseil de sécurité dans ses résolutions successives depuis 2007", a souligné le représentant de Sainte-Lucie devant la 4è Commission de l’Assemblée générale des Nations Unies, ajoutant que ce plan est la voie à suivre pour clore ce différend.

Il a également réaffirmé le soutien de son pays au processus des tables-rondes qui ont eu lieu à Genève avec la participation de l’Algérie, du Maroc, de la Mauritanie et du “polisario”, en émettant le souhait que des progrès soient accomplis à travers ce processus politique.
Saluant les efforts du Secrétaire général de l’ONU visant à faciliter le processus politique, ainsi que de son Envoyé personnel pour le Sahara, le diplomate a réitéré le soutien de son pays à une solution politique “juste et mutuellement acceptable” à la question du Sahara marocain, et ce à travers le dialogue entre toutes les parties et conformément aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité.

Le représentant de Sainte-Lucie a, dans ce sens, mis en avant l’engagement du Maroc à résoudre ce différend régional, ainsi que sa mobilisation dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19 dans les provinces du Sud.


Lu 439 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p