Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Soutien à la marocanité de nos provinces sahariennes et à l’exclusivité du rôle des Nations Unies

Nasser Bourita s'entretient avec son homologue centrafricaine


Soutien à la marocanité de nos provinces sahariennes et à l’exclusivité du rôle des Nations Unies
Le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, s’est entretenu, vendredi par visioconférence, avec la ministre des Affaires étrangères et des Centrafricains de l’étranger de la République centrafricaine (RCA), Sylvie Baïpo-Temon.

Lors de cet entretien, les deux ministres se sont réjouis du caractère privilégié des relations de solidarité maroco-centrafricaines ayant pour fondement les sentiments d’estime et de respect mutuel qui existent entre Sa Majesté le Roi Mohammed VI et Son Frère le Président FaustinArchange Touadera, a indiqué le ministère des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger dans un communiqué.

Abordant la situation actuelle en Centrafrique, Nasser Bourita a salué les efforts déployés par les autorités centrafricaines et la communauté internationale pour la promotion de la paix, de la stabilité et du développement dans ce pays frère. A cette occasion, il a félicité le Président Touadera pour sa politique d'ouverture et l’esprit de concorde nationale et d’inclusivité avec lequel il a mené le dialogue national, rapporte le communiqué. Nasser Bourita a appelé à soutenir les initiatives sous-régionales du Président centrafricain et de son gouvernement et à appuyer le plaidoyer pour la levée de l’embargo sur les armes. Le Maroc, a-t-il affirmé se tient aux côtés du peuple frère de la RCA dans sa détermination à reconstruire une armée professionnelle, républicaine et opérationnelle. Le ministre a également mis en exergue la priorité et l’intérêt portés par les deux pays au développement des relations de concertation politique, ayant pour fondement le respect et la défense de la souveraineté et de l’unité des États africains. A cet égard, Sylvie BaïpoTemon a réitéré son soutien à la marocanité du Sahara ainsi qu’aux efforts visant à trouver une solution durable à ce différend.

Dans ce sens, les deux parties ont convenu d’œuvrer ensemble pour le respect des normes et procédures afférentes à cette question au sein des organes de l’Union africaine (UA), tout en réaffirmant la pertinence de la décision 693 du Sommet des Chefs d’État et de gouvernement de l’Union africaine de juillet 2018, qui a consacré l’exclusivité de l’ONU en tant que cadre pour la recherche d’une solution au conflit régional autour du Sahara marocain. Les deux parties ont insisté sur l’importance de renforcer leur coordination au sein des différentes plateformes multilatérales (UA, ONU, etc.), afin de rendre plus homogènes les actions diplomatiques entreprises au niveau de ces instances avec les positions officielles adoptées par les deux pays sur les différentes questions d’intérêt commun. Dans le même esprit, ils se sont engagés à appuyer, de manière concertée et mutuelle, les candidatures marocaines et centrafricaines au niveau des organisations régionales et internationales.

Sylvie Baïpo-Temon a réitéré son appui et sa solidarité au Royaume du Maroc, notamment concernant les différentes candidatures en cours pour le poste de Commissaire de la Commission de l'UA dans les domaines de l’éducation, de la science, la technologie et l’innovation et pour le poste de Président de la Commission de la fonction publique internationale (2023-2026). Les deux responsables ont convenu de programmer les travaux de la 4ème session de la Commission mixte de coopération Maroc-RCA au dernier trimestre de l’année 2021, insistant sur le rôle important joué par le secteur privé dans la promotion de ces relations ainsi que dans le renforcement des échanges économiques et commerciaux entre les deux pays.

Libé
Dimanche 23 Mai 2021

Lu 380 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020



Flux RSS