Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sous la menace d’une arme blanche, vol dans une agence bancaire à Casablanca


Libé
Jeudi 19 Mai 2022

Interpellation du suspect impliqué

Sous la menace d’une arme blanche, vol dans une agence bancaire à Casablanca
Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Marrakech, en coopération avec celui de Casablanca et en étroite coordination avec les services de la Direction générale de la surveillance du territoire (DGST), sont parvenus, mardi après-midi, à interpeller le suspect impliqué dans un vol sous la menace de l’arme blanche dans une agence bancaire à Casablanca. Les investigations préliminaires, appuyées par une expertise technique et les procédures d'identification visuelle, ont permis de confondre le prévenu et le localiser au niveau de la périphérie de Marrakech, où il a été alpagué quelques heures après avoir commis ces actes criminels dans un autocar de transport qui se dirigeait vers Tiznit, indique un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN). Les fouilles et investigations effectuées, ajoute la même source, ont permis de trouver une somme de 82.850 DH en possession du malfrat, provenant de ce crime, et de saisir la voiture utilisée dans ce forfait que le mis en cause a abandonnée dans la banlieue de Tit Mellil à Casablanca et dans l'intérieur de laquelle se trouvait un manuscrit où il a transcris le plan et les étapes d'exécution de sa menée criminelle. Les données préliminaires de l'enquête ont révélé que le suspect, 33 ans, a commis ce crime à Casablanca sous la menace de l'arme blanche et en utilisant une voiture de l'entreprise qui l'emploie, avant de se raser la barbe, de changer ses vêtements et de prendre la fuite vers sa ville natale aux environs de Tiznit. Le mis en cause a été placé en garde à vue à la disposition de l'enquête judiciaire menée par le Bureau central d'investigations judiciaires(BCIJ) relevant de la DGST en vue d’élucider les circonstances et le mobile de cet acte criminel et de vérifier la nature des menaces proférées par le suspect pendant sa tentative d'évasion. A ce stade de l'enquête, note le communiqué, les opérations de recherches et de saisie se poursuivent pour retrouver les effets vestimentaires que portait le prévenu lors de la commission de ce crime, ainsi que toutes les éventuelles preuves et présomptions y afférentes, en vue de les soumettre à l'expertise technique et scientifique nécessaire à l'Institut des sciences forensiques de la sûreté nationale.


Lu 713 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p