Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Signature de trois conventions de financement de 800 M$ entre le Maroc et la Banque mondiale


Libé
Jeudi 24 Décembre 2020

Le ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’administration, Mohamed Benchaâboun, et le directeur des opérations de la Banque mondiale (BM) pour le Maghreb, Jesko Hentscel, ont procédé, récemment à Rabat, à la signature de trois conventions de financement d’une enveloppe globale de 800 millions de dollars (M$).

Ces conventions, signées en présence du ministre de l’Education nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Saaid Amzazi, concernent la protection sociale pour 400 M$, le programme “Génération Green” (250M$) et la programmation et la modernisation du transport urbain (150 M$), rapporte la MAP.

Dans une déclaration à la presse en marge de la cérémonie de signature, M. Benchaâboun a indiqué que ces conventions s’insrit dans le cadre d’une vision globale d’une programmation qui a été établie sur 5 ans avec le groupe de la Banque mondiale et qui concerne l’accompagnement des politiques publiques et le suivi des priorités du gouvernement dans tous les domaines. Le programme de la protection sociale, a-t-il dit, est un grand chantier qui sera initié cette année avec plusieurs réformes, ajoutant que la Génération Green constitue pour sa part un programme stratégique nouveau du secteur agricole qui vise à créer à terme une classe moyenne dans le monde rural.

De son côté, M. Hentscel a relevé que la convention relative à la protection sociale permet de soutenir les efforts du Royaume dans la gestion de la crise et spécialement l’opération “Tadamon”, menée au début de la pandémie, et qui a permis de soutenir plusieurs ménages qui n’ont pas une couverture sociale formelle. “C’est l’un des programmes au niveau mondial les plus innovatifs puisque les bénéficiaires s’enregistraient via les téléphones portables”, a-t-il-souligné. Ce financement permettra également de soutenir le programme “Tayssir” dans les prochaines années, a précisé M. Hentscel, notant que ce programme est d’une importance majeure pour que les enfants puissent poursuivre leurs études à l’école, à distance ou en présentiel.

La deuxième convention concerne la mobilité urbaine à travers notamment des investissements dans les transports et les infrastructures nouvelles (des corridors pour les bus publics), a-t-il fait savoir, précisant que la troisième convention vise à soutenir le programme “Génération Green” spécialement via la formation des jeunes dans le monde rural et les technologies climato-intelligentes.


Lu 1022 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.
br

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 24 Janvier 2022 - 19:45 Fort recul des importations des céréales

Lundi 24 Janvier 2022 - 18:48 Le dirham quasi-stable face à l'euro

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS