Libération


Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sensibiliser les acteurs économiques aux nouvelles dispositions de la réglementation des changes




Une rencontre d'affaires sous le thème "Les nouvelles dispositions de la réglementation des changes" a été organisée, jeudi au siège du Consulat général de France à Tanger, à l'initiative de la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM).
Ce forum économique, qui s'inscrit dans le cadre de la semaine d'affaires de la Chambre à la ville du Détroit, vise à sensibiliser et à informer les acteurs économiques marocains et étrangers sur les dispositions relatives au passage d'un régime de change flexible au Maroc et à répondre à leurs questions et craintes, rapporte la MAP.
Dans sa présentation sur "la réforme du régime de change", le directeur de l'Office des changes, Hassan Bouknadel, a expliqué les différents concepts liés aux différents types du régime de change, notant qu'en cas de chocs, le régime de change flexible se caractérise par une pression limitée sur les réserves de change et un ajustement par les prix.
La flexibilité du dirham marocain devrait accompagner l'ouverture du Royaume sur l'économie internationale, améliorer la compétitivité de l'économie nationale, atténuer les déséquilibres extérieurs et les chocs exogènes, limiter la pression sur les réserves de change et se prémunir contre les crises de change, a précisé le responsable, notant que ce nouveau dispositif requiert l'adéquation du niveau des réserves de change, la solidité des fondamentaux macro-économiques, la résilience du système bancaire, et l'adaptation du cadre de politique monétaire au ciblage d'inflation et du cadre opérationnel de Bank Al-Maghrib, outre la mise en place de mécanismes de protection et de soutien.
Dans ce cadre, M. Bouknadel a fait savoir que le processus de transition vers un régime de change plus flexible se fera d'une manière "graduelle" et "ordonnée" et sera étalé sur plusieurs phases, afin de permettre aux différents intervenants du marché de s'adapter à cette évolution et de les accompagner dans ce passage, relevant que cette réforme nécessite l'adaptation des textes réglementaires qui sont en cours de finalisation, dont l'instruction générale des opérations de change de l'Office des changes et les circulaires d'application de Bank Al-Maghrib sur l'organisation du marché des changes et la couverture contre les risques financiers.
Dans une déclaration à la MAP, le directeur général de la CFCIM, Philippe Confais, a souligné que cette Semaine d'affaires vise à promouvoir le rayonnement économique de la Chambre au niveau de la région du Nord en général et de la ville du Détroit en particulier, eu égard à sa position stratégique en tant que 2ème pôle économique du Royaume.
Il s'est dit impressionné du développement que connait la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, qui s'érige désormais en un pôle très actif pour les investisseurs étrangers, en particulier dans l'industrie automobile, réitérant l'engagement de son institution à accompagner cette dynamique et à promouvoir la coopération et l'échange d'expériences entre les opérateurs économiques marocains et français.
Cette Semaine d'affaires a été ponctuée d'une rencontre des adhérents de la délégation régionale de la CFCIM et d'une visite du site de production de Atlas Bottling à la zone franche de Tanger, en vue de mettre en avant l'expérience accumulée par cette multinationale qui a enregistré un développement remarquable au Maroc.
Cette rencontre a été également une occasion pour promouvoir l'échange d'informations, examiner les opportunités de networking et s'approcher davantage des projets d'envergure lancés dans la région, en présence des adhérents de la Chambre et des acteurs économiques de la région.
La CFCIM est une institution centenaire qui a pour objectif de promouvoir les relations économiques entre la France et le Maroc, de favoriser l’implantation des entreprises françaises dans le Royaume et de développer le potentiel d’affaires des entreprises marocaines.

Samedi 6 Mai 2017

Lu 1032 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.