Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Semaine mondiale de la vaccination

Rencontre sous le thème “Pour une meilleure protection contre les maladies, continuons la vaccination !”




Semaine mondiale de la vaccination
Grâce à la Haute sollicitude de SM le Roi Mohammed VI et à l'implication effective de SAR la Princesse Lalla Meryem, le Maroc fait partie des pays pionniers qui se sont engagés à assurer aux enfants le droit à la santé en leur permettant l’accès à des vaccins sûrs, efficaces, de bonne qualité et gratuits, a affirmé, jeudi à Casablanca, le ministre de la Santé, Anas Doukkali, dans une allocution lue en son nom à l'occasion de la commémoration de la Semaine mondiale de la vaccination.
Cet accès se fait selon les objectifs et les principes directeurs tracés par le Plan d’action mondial des vaccins (2011-2020), les recommandations du Groupe stratégique consultatif d'experts de l'OMS (SAGE) sur la vaccination et celles du Comité national technique et scientifique consultatif de vaccination, a souligné le ministre dans cette allocution lue par le directeur de la population à ce département, Abdelhakim Yahyane, lors d’une rencontre organisée par les Sociétés savantes pédiatriques au Maroc.
Actuellement, le ministère, à travers le Programme national d’immunisation (PNI), assure la disponibilité de façon continue, équitable et gratuite de 13 vaccins, pré-qualifiés par l’OMS, dont 12 pour les enfants de moins de 5 ans et 1 vaccin pour les femmes en âge de procréer au niveau des 2.760 établissements de soins de santé primaire et des maternités hospitalières, a expliqué M. Doukkali, au cours de cette rencontre tenue sous le thème "Pour se protéger des maladies, continuons la vaccination".
Il a expliqué que les efforts déployés pendant plusieurs années en termes de sécurisation du financement des vaccins, de renforcement de la chaîne de froid, de performances des professionnels de santé, de communication et de mobilisation des partenaires ont permis au Royaume de ne pas enregistrer de cas de poliomyélite et de diphtérie respectivement depuis 1987 et 1991, d’être le premier pays de la Région EMRO (Méditerranée orientale) à avoir certifié en 2002 l’élimination du tétanos néonatal et de réduire de plus de 85% le nombre de cas de méningites à Haemophilus influenza type b et d’être, actuellement, en phase de pré-élimination de la rougeole.

Samedi 27 Avril 2019

Lu 371 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com