Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Seconde Assemblée générale de la Commission africaine de sismologie à Al-Hoceima




Les travaux de la 2ème Assemblée générale de la Commission africaine de sismologie se sont ouverts, lundi à Al Hoceima, avec la participation de 140 enseignants-chercheurs, experts et étudiants représentant 15 pays d'Afrique.
Placée sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette Assemblée a pour objectif de renouveler les instances de la Commission africaine de sismologie et d'échanger les expériences entre les établissements africains concernés par l'étude des tremblements de terre et l'évaluation du risque sismique, ainsi que de s'arrêter sur les dernières avancées et recherches en la matière.
Lors de cette rencontre, les intervenants ont affirmé que la sismicité historique renseigne sur la fragilité de la majorité des pays africains face aux aléas sismiques, en raison de la nature géologique active au niveau des frontières du continent, particulièrement dans le Nord et l'Est de l'Afrique, précisant que cette activité explique l'enregistrement de séismes dévastateurs suite à l'affrontement des deux plaques tectoniques africaine et européenne, comme les séismes de Lisbonne (1755), d'Al Hoceima (2004) et d'Algérie (2003).
Les frontières de l'Afrique de l'Est ont également connu la production de séismes catastrophiques, comme le cas du séisme du Caire (1992), du séisme du Sud du Soudan (1919) et du séisme de la Tanzanie (1909) qui ont causé de grands dégâts humains et matériels, ont-ils ajouté.
Certains exposés scientifiques, qui ont été présentés lors de la première journée de ce congrès de cinq jours, se sont arrêtés sur certaines données nouvelles concernant l'activité sismique dans ces régions, appelant à l'élaboration d'une politique intégrée pour faire face aux risques de ces catastrophes. Ce congrès, sera marqué par l'organisation de deux formations en sismotectonique et Interférométrie Radar au profit des étudiants et des scientifiques.

Jeudi 26 Avril 2018

Lu 854 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés