Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sanctions contre Moscou et relations avec Pékin au menu du G7 à Hiroshima


Libé
Vendredi 19 Mai 2023

Les dirigeants des pays du G7 ont commencé jeudi à arriver dans la ville japonaise de Hiroshima, symbole de la paix, pour s'entretenir du renforcement des sanctions contre la Russie et de mesures de protection contre la "coercition économique" de la Chine.

 Le Premier ministre japonais Fumio Kishida accueillera de vendredi à dimanche les dirigeants des six autres grandes démocraties industrialisées dans cette ville détruite par une bombe atomique américaine en 1945 et accueillant aujourd'hui de nombreux monuments pour la paix.

 Les dirigeants des pays membres du G7 (Etats-Unis, Japon, Allemagne, France, Royaume-Uni, Italie, Canada) tenteront de présenter un front uni face à la Russie et la Chine, mais aussi sur d'autres questions stratégiques où leurs intérêts ne sont pas toujours parfaitement alignés.
 
 Le président américain Joe Biden est arrivé au Japon jeudi après-midi, devenant le deuxième président en exercice à visiter Hiroshima après Barack Obama en 2016.

 L'invasion en Ukraine lancée par la Russie il y a 15 mois devrait dominer l'ordre du jour.
En marge d'une rencontre avec M. Kishida, M. Biden a déclaré jeudi que le G7 défendait "des valeurs communes, notamment le soutien au peuple ukrainien qui défend son territoire souverain et la responsabilité de la Russie pour son agression brutale".
 
 Les Etats-Unis et leurs alliés ont multiplié les envois d'armes en Ukraine, et le président Volodymyr Zelensky doit participer au sommet par vidéoconférence.
Selon le conseiller américain à la sécurité nationale Jake Sullivan, les discussions devraient se concentrer notamment sur le renforcement des sanctions contre Moscou ayant entraîné une contraction de l'économie russe au premier trimestre 2023.

 Il s'agit aussi "de savoir comment nous pouvons éviter le contournement des sanctions", a estimé jeudi le chancelier allemand Olaf Scholz devant la presse, ajoutant: "Je pense que cette question sera très bien résolue, et de manière très pragmatique".

 Selon un responsable de l'Union européenne, organisation qui participe au G7, les chefs d'Etat et de gouvernement discuteront également de sanctions contre le commerce de diamants russes.
 "Nous pensons qu'il faut limiter les exportations russes dans ce secteur", a déclaré ce responsable, se refusant à donner un calendrier et ajoutant qu'il était peu probable que le G7 parvienne à un accord final au Japon.

 Les menaces répétées de M. Poutine de transformer la guerre en Ukraine en conflit nucléaire ont été condamnées sans appel par les dirigeants du G7 et sont considérées par certains observateurs comme une tentative d'ébranler la détermination des Européens et des Américains.
 La visite prévue des dirigeants au parc commémoratif de la paix de Hiroshima devrait mettre ces menaces en exergue, là où le 6 août 1945, la ville a été en grande partie détruite par une bombe atomique américaine, faisant 140.000 victimes.

 M. Kishida, dont la famille est originaire de Hiroshima et qui y est lui-même élu, souhaite profiter de ce sommet pour inciter ses invités, notamment le Royaume-Uni, la France et les Etats-Unis, qui possèdent ensemble des milliers d'ogives nucléaires, à s'engager à faire preuve de transparence sur leurs stocks et à réduire leurs arsenaux.

De nombreux chefs militaires et diplomatiques, dont six anciens chefs d'Etat, ont aussi exhorté mercredi les puissances nucléaires à mettre de côté les tensions et à négocier des mesures de maîtrise des armements.

Mais dans un contexte de tensions accrues avec d'autres puissances nucléaires que sont la Russie, la Corée du Nord et la Chine, les espoirs d'avancées dans ce domaine sont maigres.
Le G7 devrait aussi consacrer une large part de ses discussions à la Chine, et en particulier aux moyens de se protéger d'un éventuel chantage économique de Pékin, en diversifiant la production et les chaînes d'approvisionnement, alors que le gouvernement chinois s'est montré disposé à recourir à des entraves au commerce.

 Pour M. Sullivan, les dirigeants du G7 devraient dénoncer cette "coercition économique" et s'efforcer de surmonter les divergences transatlantiques sur la position à adopter face à la Chine.
 Mais les pays européens, en particulier la France et l'Allemagne, tiennent à s'assurer que l'élimination des risques ne signifie pas la rupture des liens avec la Chine, l'un des plus grands marchés du monde.

 Ce n'est "pas un G7 antichinois", a insisté l'Elysée en amont du sommet, en souhaitant "un message positif" de coopération "à condition que nous négociions ensemble".
 
 Le Japon a aussi invité à Hiroshima huit pays tiers, dont des économies émergentes majeures comme l'Inde et le Brésil, dans une tentative de rallier certains dirigeants réticents à s'opposer à la guerre menée par la Russie en Ukraine et aux ambitions militaires croissantes de Pékin.


Lu 778 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe










L M M J V S D
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    





Flux RSS
p