Libération


Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Salon international du livre du Caire : Présentation de “Waliy Anniâma” de l'écrivaine marocaine Salma Mokhtar Amanat Allah





Le roman "Waliy Anniâma", de l’écrivaine marocaine Salma Mokhtar Amanat Allah, a été présenté, jeudi, dans le cadre du Salon international du livre du Caire, qui se tient du 23 janvier au 5 février dans la capitale égyptienne.
Lors de la cérémonie de présentation, à laquelle ont assisté un parterre d’écrivains et d'intellectuels, égyptiens et arabes, l’écrivaine multilingue a exposé les grandes idées de son premier roman, donnant un aperçu détaillé des personnages et des lieux de son récit.
Au cours de cette rencontre, les intervenants ont souligné que l'ouvrage de Salma Mokhtar Amanat Allah apporte un nouveau souffle à la créativité romanesque féminine, saluant la richesse du côté artistique de "Waliy Anniâma". Ils ont estimé que la créativité de la femme arabe se manifeste brillamment lorsqu’elle utilise la narration pour exprimer ses idées et pensées, se félicitant de la richesse et de la qualité de l’écriture de l’écrivaine marocaine et de l’affinement de son talent de romancière.
Au terme de cette cérémonie, l’écrivaine marocaine a exprimé ses remerciements à l’assistance, soulignant que "Waliy Anniâma" représente une source de motivation pour elle afin de continuer sur la voie de la créativité.
Née à Rabat, l’écrivaine Salma Mokhtar Amanat Allah s'est abreuvée de plusieurs cultures, particulièrement celle de sa mère égyptienne et son père mauritanien. Le Salon international du livre du Caire (23 janvier-5 février) connaît la participation de 748 éditeurs représentant 35 pays, dont le Maroc.

Lundi 4 Février 2019

Lu 574 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 21 Avril 2021 - 04:28 Bientôt une suite du film Downton Abbey