Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Sahara: Le Chili, l'Indonésie, le Congo et Cuba réaffirment leur soutien au processus politique onusien


Libé
Lundi 5 Juin 2023

Sahara: Le Chili, l'Indonésie, le Congo et Cuba réaffirment leur soutien au processus politique onusien

Le Chili, l’Indonésie, le Congo et Cuba ont réitéré, devant les membres du Comité des 24 (C24) de l’ONU, leur position en soutien au processus politique des Nations unies visant à parvenir à une solution politique, juste et durable au différend régional sur le Sahara marocain.

S’exprimant lors du Séminaire régional du C24 pour le Pacifique tenu du 24 au 26 mai à Bali, le représentant du Chili a souligné que la question du Sahara marocain "doit être résolue par des moyens pacifiques, principalement par les différents mécanismes établis dans la Charte des Nations unies et conformément au droit international, afin de parvenir à une solution juste et durable, conformément aux diverses résolutions pertinentes de cette organisation, y compris celles émanant du Conseil de sécurité".

Il a, dans ce cadre, mis en exergue les efforts déployés par le Maroc en vue d’aboutir à une solution politique durable et de compromis au conflit artificiel autour du Sahara marocain.

De son côté, le représentant de l’Indonésie a exprimé le soutien de son pays aux efforts du Secrétaire général de l’ONU visant à faire avancer le processus politique vers une solution juste, durable et mutuellement acceptable.

Il a également salué le travail accompli par l’Envoyé personnel du SG de l’ONU pour le Sahara, Staffan de Mistura, y compris les visites qu’il a effectuées dans la région en 2022, tout en soutenant les appels du Conseil de sécurité pour une solution réaliste, pragmatique et durable à ce conflit régional.

Pour sa part, le représentant du Congo a renouvelé l’appui de son pays à l’action des Nations unies pour promouvoir une solution politique à ce différend régional, soulignant l’importance que les parties continuent de s’investir davantage afin de parvenir à une solution politique juste et durable, le but étant de mettre fin définitivement à ce conflit artificiel.

Le représentant de Cuba, lui, a plaidé pour une solution politique acceptable entre les parties.



Lu 1012 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 24 Février 2024 - 13:28 En avant toute !

Samedi 24 Février 2024 - 08:47 Femmes et avenir du socialisme

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020












Flux RSS
p