Libération




Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

S.M Mohammed VI s'entretient par téléphone avec S.M le Roi Abdallah II Ibn Al Hussein

La Jordanie va ouvrir un Consulat général à Laâyoune




S.M Mohammed VI s'entretient par téléphone avec S.M le Roi Abdallah II Ibn Al Hussein
Voici un communiqué du Cabinet Royal :

"Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l'assiste, a reçu, ce jeudi, un appel téléphonique de son frère Sa Majesté le Roi Abdallah II Ibn Al Hussein, Souverain du Royaume Hachémite de Jordanie. Cet appel intervient dans le cadre des liens forts et de l'affection sincère qui lient les deux Souverains, et en concrétisation de la tradition de concertation continue et de coordination permanente entre les deux Rois et en consécration des relations de coopération fructueuse et de solidarité agissante entre les deux Royaumes frères.

Lors de cet appel, le Souverain Hachémite Abdallah II Ibn Al Hussein a salué les décisions prises par Sa Majesté le Roi pour sécuriser la circulation des personnes et des biens dans la région d'El Guerguarat au Sahara marocain.

Il a également félicité Sa Majesté le Roi pour la réussite de cette opération et la réouverture du passage à la circulation sécurisée des personnes et des biens du Royaume du Maroc vers les pays d'Afrique subsaharienne. A cette occasion, Sa Majesté le Roi Abdallah II a exprimé à Sa Majesté le Roi le souhait du Royaume Hachémite de Jordanie d'ouvrir un Consulat général à la ville marocaine de Laâyoune. La mise en place des dispositions nécessaires à cet effet sera coordonnée par les ministères des Affaires étrangères des deux pays. Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu l'assiste, a exprimé à Son frère Sa Majesté le Roi Abdallah II sa considération et sa gratitude suite à cette décision importante, qui s'inscrit dans le cadre des positions de soutien que le Royaume Hachémite ne cesse d'exprimer au sujet de la question de l'intégrité territoriale du Maroc".

Le Président sénégalais salue le sens de la mesure dont le Maroc a fait preuve
Le Président de la République du Sénégal, Macky Sall, a salué ''le sens de la mesure et de la retenue" dont le Royaume du Maroc fait preuve, en vue de maintenir la stabilité de la zone tampon de Guerguarat. "Dans l’esprit de sa position traditionnelle sur ce dossier, le Sénégal réitère son soutien au Royaume du Maroc dans la défense de ses droits légitimes", écrit le Président Macky Sall dans un message adressé à Sa Majesté le Roi Mohammed VI. "Je voudrais saluer le sens de la mesure et de la retenue dont le Royaume du Maroc fait preuve, en vue de maintenir la stabilité de la zone, conformément aux accords militaires établissant le cessez-le-feu sous l’égide des Nations unies", ajoute le Président sénégalais.

Le Tchad condamne l'obstruction de la circulation à El Guerguarat par le Polisario
Le Tchad a condamné l’obstruction par les milices du Polisario de la circulation des biens et des personnes dans la zone tampon d'El Guerguarat. Dans un communiqué publié jeudi, le ministère des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et des Tchadiens de l’étranger affirme suivre «avec une grande préoccupation l’évolution de la situation dans la zone tampon d'El Guerguarat, suite à l’intrusion opérée par le front Polisario en y obstruant la circulation des biens et des personnes, et ce en dépit du cessez-le-feu établi sous l’égide des Nations unies depuis une trentaine d’années». «Face à cette situation, le ministère condamne ces agissements qui sont de nature à transgresser les résolutions du Conseil de sécurité, notamment les 2414 et 2440, et à remettre en cause les avancées obtenues sous la médiation des Nations unies», lit-on dans le communiqué. Par conséquent, le ministère «salue et soutient l’attachement du gouvernement marocain, sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, à la préservation et à la consolidation du cessez-le-feu, la voie ultime qui pourra amener la paix dans toute la région». Le ministère tchadien «exhorte le Secrétaire général des Nations Unies à redoubler d’efforts dans la poursuite de sa médiation et à user de toutes les actions diplomatiques en son pouvoir, afin de parvenir à un règlement pacifique et définitif de cette crise».

Soutien de la Commission de politique étrangère au Parlement vénézuélien
La Commission permanente de la politique étrangère, de la souveraineté et de l'intégration à l’Assemblée nationale du Venezuela a exprimé son soutien à l’intervention du Maroc à El Guerguarat, qui a permis de rétablir la circulation et les flux commerciaux, qui étaient bloqués pendant trois semaines par les milices du Polisario. "Nous exprimons notre soutien au Royaume du Maroc dans son intervention pacifique pour mettre fin au blocage par les milices du polisario du poste frontière d’El Guerguarat, dans le Sud du Maroc à la frontière avec la Mauritanie", a indiqué la Commission dans un communiqué signé par son président, Armando Armas, soulignant que l’intervention a été menée "dans le parfait respect de la légalité internationale et des résolutions des Nations unies".

La Commission, a ajouté la même source, suit "avec préoccupation les graves actes et provocations menés par les milices du Polisario à El Guerguarat, dans l'objectif de perturber la libre circulation civile et commerciale, sans respect aucun au personnel de la MINURSO. Selon le communiqué, ces actes "représentent un mépris aux résolutions approuvées par le Conseil de sécurité des Nations unies et aux appels du Secrétaire général de l'ONU et de la communauté internationale. Par ailleurs, la Commission a réitéré sa "condamnation du soutien du régime chaviste illégitime aux séparatistes du polisario, se dressant ainsi, comme à son accoutumée, du côté des choix de déstabilisation de la région, au lieu d’appuyer les solutions constructives et pacifiques et les efforts visant à garantir le respect des principes du droit international".

La Commission a également appelé à "une solution politique, définitive, réaliste et durable" au conflit artificiel autour du Sahara marocain, "sur la base du plan d'autonomie proposé par le Maroc" qui a été qualifié par le Conseil de sécurité de l’ONU de "sérieux et crédible", a conclu le communiqué.

Libé
Vendredi 20 Novembre 2020

Lu 306 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.