Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Renforcement du contrat-programme de développement régional de Guelmim

L’agriculture, l’artisanat, l’éducation, la santé, l’écotourisme, l’aide aux entreprises, la création d’emploi et l’environnement autant d’objectifs visés




Le processus de développement dans la région de Guelmim-Oued Noun s'est consolidé en 2016 par la signature de plusieurs conventions portant sur la concrétisation du contrat programme de développement régional qui s’inscrit dans le cadre du nouveau modèle de développement des provinces du Sud.
Avec la signature de ces conventions de partenariat et des conventions-cadres avec nombre d’institutions officielles et de partenaires, Guelmim-Oued Noun aura ainsi amorcé une nouvelle dynamique de développement ayant pour finalité d’assurer une répartition équitable des bénéfices des grands chantiers entre les provinces relevant de la région et de réaliser le progrès et le bien-être au profit des populations locales à travers la promotion des secteurs sociaux tels que l’emploi, la santé, les infrastructures de base, la culture et la préservation de l’environnement.
L’ensemble de ces conventions relatives à la mise en œuvre des différentes composantes du contrat-programme concourent à la réalisation d’une série d’objectifs portant notamment sur la promotion de l’agriculture solidaire, du secteur de l’éducation, de la santé, de l’écotourisme, de l’appui aux entreprises, de la création d’emploi, du développement humain, de l’artisanat, de l’économie sociale, de la culture, de la préservation de l’environnement, outre le développement des infrastructures en tant qu’axe commun aux contrats-programmes de développement des trois régions du Sud (Guelmim-Oued Noun, Laâyoune-Sakia El Hamra et Dakhla Oued Eddahab).
Il y a lieu de rappeler, à ce propos, que le programme de développement de Guelmim-Oued Noun, comme celui de Dakhla-Oued Eddahab ainsi que les contrats programmes y afférents ont été lancés le 8 février 2016, lors d’une cérémonie présidée par Sa Majesté le Roi Mohammed VI à Dakhla.
Ces deux programmes de développement s'inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du nouveau modèle de développement des provinces du Sud, lancé par le Souverain à l'occasion du quarantième anniversaire de la Marche Verte.
L’année 2016 s’est distinguée également, au niveau des provinces relevant de cette région, par le lancement d’une série de projets dans le secteur des infrastructures routières, dont le projet d’élargissement et de renforcement de la route nationale N1 reliant Bouizakaren et Guelmim sur 37,2 km pour un coût global d’environ 83 millions de DH.
De même, une série de projets portant sur la reconstruction de ponts dans la province de Guelmim ont été lancés en 2016 dans le cadre de la réhabilitation des édifices ayant été affectés par les inondations survenues dans la province en 2014.
Dans le registre de la protection de l’environnement, plusieurs actions ont été entreprises en 2016 au niveau de la région avec l’adhésion de l’ensemble des acteurs locaux (autorités locales, société civile, institutions élues). Par ailleurs, l’année 2016 a été riche en activités économiques au niveau de la région de Guelmim à travers le Salon régional de l’artisanat à Guelmim, le Festival du cactus à Sidi Ifni, les expositions d’artisanat des produits agricoles à Assa. Ces manifestations ont renforcé le rayonnement de la région et contribué à la promotion de ses diverses potentialités.
Parallèlement, la région a connu l’organisation de plusieurs manifestations culturelles, artistiques et sportives, à l’instar du Forum de Bab Sahra pour les créations des jeunes à Guelmim, le 6ème Salon régional du livre, le Festival international du film documentaire sur les droits de l’Homme et le Festival du dromadaire.
De même, la ville de Guelmim a accueilli le Festival arabe de la musique des jeunes organisé dans le cadre de la manifestation '’Rabat, capitale de la jeunesse arabe’’, le Festival des oasis et de la campagne, le Festival des dattes, la 2ème rencontre régionale du patrimoine du Sud marocain et le Festival de Oued Noun du cinéma.
De son côté, la ville d’Assa a vécu au rythme de grandes manifestations culturelles, telles que le Festival d’Assa du cinéma et du théâtre, le Forum des médias et le Moussem de la zaouia d’Assa.
Dans la province de Tan Tan, la dynamique locale s’est consolidée par la tenue du célèbre Moussem de Tan Tan et des compétitions de la finale de la Coupe du Trône de volley-ball, aux côtés d’autres manifestations sportives telles que le cross-country international de Tan Tan.

Jeudi 29 Décembre 2016

Lu 1078 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés