Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rencontre à Tanger sur la contribution des professions juridiques au renforcement du système judiciaire




Rencontre à Tanger sur la contribution des professions juridiques au renforcement du système judiciaire
La 2ème édition de la rencontre internationale des professions juridiques et judiciaires, organisée du 31 janvier au 2 février à Tanger, a examiné les moyens de renforcer le système judiciaire en hissant ces professions qui contribuent à l'amélioration de la qualité de la production judiciaire.
Organisée par des associations professionnelles représentant ces professions, cette rencontre vise à mieux expliquer ces professions, tout en présentant leurs lois organisationnelles et leurs rôles dans le renforcement de la sécurité juridique et judiciaire, ainsi que le règlement des différends.
S'exprimant à l'occasion de l'ouverture de cette rencontre, le docteur en droit Abdellah Farah a indiqué que le système judiciaire ne se limite pas uniquement à l'appareil judiciaire, mais comporte également un ensemble de professions libérales qui contribuent à assurer la sécurité juridique et judiciaire, précisant qu'il s'agit notamment des avocats, des interprètes assermentés, des adouls et des experts judiciaires.
Il a souligné, dans ce sens, la nécessité que tout le monde contribue à la réforme du système judiciaire, estimant que hisser ces professions libérales implique directement l'amélioration de la qualité de la production judiciaire.
Pour sa part, le chercheur en droit Mohamed Jamai a fait savoir que les professions juridiques et judiciaires comportent deux types, le premier relatif aux professions intervenant dans le cadre du déroulement de la procédure judiciaire, tandis que le deuxième comprend les professions visant à faire valoir les droits, appelant dans ce sens à adopter une approche inclusive dans la mise en oeuvre du rôle des professions libérales juridiques et judiciaires et leur modernisation afin d'accompagner le développement technologique.
Quant à la présidente de l'association professionnelle des femmes juristes, Bouchra Alaoui, elle a noté, dans une déclaration à la MAP, que cette rencontre vise à échanger l'expertise et à s'arrêter sur les points en commun entre les professions juridiques et judiciaires, faisant savoir que l'association tente d'évaluer l'accès des femmes à ces professions et d'identifier les difficultés auxquelles elles font face, tout en luttant contre la discrimination à l'égard des femmes quant à l'accès aux postes de décision dans le domaine.
Par ailleurs, le membre du Centre marocain d'arbitrage et de consultations juridiques, Ibrahim Jardini, a précisé que les professions libérales juridiques et judiciaires sont considérées comme des professions qui aident au renforcement de la sécurité juridique et judiciaire et à la consolidation de la confiance des justiciables dans le système judiciaire, notant que la rencontre tente de mettre en place des liens de coopération et d'échange entre ces professions.
Cette rencontre se penchera sur l'organisation et l'exercice des professions juridiques et judiciaires, leur contribution dans le soutien de l'investissement et l'entreprise, leur rôle dans le règlement des conflits et la qualité dans l'exercice de ces fonctions.

 

Mardi 4 Février 2020

Lu 1089 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif