Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rencontre à Marrakech sur les nouveautés de l’Instruction Générale des Opérations de Change de 2022


Libé
Dimanche 20 Février 2022

Rencontre à Marrakech sur les nouveautés de l’Instruction Générale des Opérations de Change de 2022
"La nouvelle version de l’Instruction Générale des Opérations de Change de 2022" est le thème d’une rencontre de communication organisée vendredi, à l’initiative de la Chambre de Commerce, d’Industrie, de Services (CCIS) et le Centre Régional d’Investissement (CRI) de Marrakech-Safi.

Animée par le chef de la Division Veille et Réglementation au sein de l’Office de changes, M. Abdelmoutalib Berrada, cette rencontre a été destinée à informer sur les dernières nouveautés du secteur de changes de devises, ainsi que sur les avantages de cette nouvelle version de l’Instruction Générale des Opérations de Change (IGOC) en faveur des opérateurs économiques.

Intervenant à l’ouverture de cette rencontre, le président de la CCIS de Marrakech-Safi, M. Kamal Ben Khalid, a souligné que les nouvelles dispositions de l’IGOC 2022 visent à soutenir les opérateurs économiques, à promouvoir les exportations marocaines, à insuffler une nouvelle dynamique au développement des start-up, et à garantir de nouveaux avantages de change en faveur des personnes physiques.

"Cette rencontre s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la stratégie de la Chambre pour le mandat 2021-2027, visant à accompagner les nouveautés juridiques relatives aux affaires et aux entreprises", a-t-il ajouté, exprimant l’engagement de la CCIS de Marrakech-Safi à accompagner les différents opérateurs économiques pour la réussite de leurs projets et leur permettre de relever les défis imposés par les mutations accélérées que connait l’environnement économique mondial.

Lors de cette rencontre de communication, M. Berrada a présenté les principes fondamentaux de la réglementation des changes, l’évolution de la réglementation des changes, la démarche d’actualisation de l’IGOC ainsi que les avantages en faveur des personnes morales, les startup et les exportateurs.

Il s’agit aussi des facilités en faveur des importateurs de biens et de services, les facilités en faveur des personnes morales, des organismes financiers, les étrangers résidents et non-résidents et en faveur des ex-Marocains Résidents à l’étranger (MRE).

Par la suite, la parole a été donnée à l’assistance, l’occasion de soulever nombre de questions sur les dispositions de la nouvelle version de l’IGOC ainsi que sur les nouvelles mesures introduites en faveur des opérateurs économiques.

Cette rencontre a connu la participation, notamment d’opérateurs économiques de la région, de représentants des banques au niveau de la région, des agences de voyage, des comptables, des propriétaires de bureaux de change, des exportateurs en plus de représentants d’associations professionnelles.

L’Office des Changes vient de publier la nouvelle version de l’IGOC, dont les dispositions sont entrées en vigueur à partir du 3 janvier 2022. L’IGOC apporte d’importantes mesures de libéralisation et d’assouplissement aussi bien pour les opérations courantes que pour les opérations en capital confortant, ainsi, le processus de libéralisation de la réglementation des changes et consolidant le régime de convertibilité.

La nouvelle Instruction introduit un ensemble de mesures visant essentiellement à accompagner les opérateurs économiques, à promouvoir les exportations marocaines, à donner une forte impulsion au développement des Start-up et à garantir aux personnes physiques un meilleur accès aux devises étrangères.

L’IGOC 2022 intègre un ensemble de dispositions orientées dans une large mesure vers l'instauration de la confiance, l’amélioration du climat des affaires et la contribution à l’effort de relance de l’économie nationale, en offrant plus de flexibilité réglementaire, en parfaite concertation avec les différents partenaires.

Les nouvelles mesures introduites par l'IGOC 2022 visent à encourager l'acte d'exporter et d'investir, à accompagner les opérateurs économiques, à donner une forte impulsion au développement des Start-up et à garantir aux personnes physiques un meilleur accès aux devises étrangères.


Lu 1112 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS