Libération


Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Regé-Jean Page absent de la suite de la “Chronique des Bridgerton ”





Regé-Jean Page absent de la suite de la “Chronique des Bridgerton ”
Le duc de Hastings fait ses adieux: l’acteur Regé-Jean Page ne sera pas à l’affiche de la deuxième saison de “La Chronique des Bridgerton” a annoncé Netflix, au grand dam des fans de cette série ultra populaire. Adaptation des romans historiques de l’Américaine Julia Quinn, “La Chronique des Bridgerton” se situe en 1813 en Angleterre et met en scène les intrigues de la bonne société britannique, avec une touche très moderne. Le langage, la musique, l’accent féministe et la distribution, avec de très nombreux comédiens issus de la diversité, cassent les codes de la série historique pour rendre le propos accessible au plus grand nombre.

La première saison suivait Daphne Bridgerton (Phoebe Dynevor), une jeune femme en quête d’un mari, comme la plupart de ses homologues issues de la bonne société, et qui va nouer une relation en trompe-l’oeil avec le duc joué par Regé-Jean Page, source de croustillants quiproquos et de rebondissements. La production de la deuxième saison va reprendre au printemps et se concentrera sur les “activités romantiques” du frère de Daphne, Lord Anthony Bridgerton (Jonathan Bailey). Mais les aventures du duc s’arrêteront là, a annoncé la plateforme Netflix vendredi.

“Mes très chers lecteurs, pendant que tous les regards se tournent vers la quête de Lord Anthony Bridgerton pour trouver une vicomtesse, nous disons adieu à Regé-Jean Page, qui a si brillamment campé le rôle du duc de Hastings”, est-il écrit dans une lettre signée de la narratrice imaginaire de la série, Lady Whistledown et publiée sur les réseaux sociaux de Netflix. “C’est une blague, ouais ? Ça a intérêt à l’être, sinon vous avez vraiment tué la série”, a déploré un fan sur Instagram. “J’espère vraiment que c’est un poisson d’avril en retard”, commente un autre. Shonda Rhimes, productrice vedette de la série et créatrice de “Grey’s Anatomy” et “Scandal”, a défendu sa décision sur Instagram: “Rappelez-vous: le duc ne partira jamais vraiment”, a-t-elle écrit.”Il attend juste qu’on le re-regarde en boucle.” En janvier, Netflix avait annoncé que la série avait été vue par 82 millions de foyers en quatre semaines, un record.

Salma Hayek

Regé-Jean Page absent de la suite de la “Chronique des Bridgerton ”
Salma Kayek semble nager en plein bonheur ! La comédienne de 56 ans est actuellement à l’affiche de Bliss, un film de science-fiction disponible sur Amazon Prime Video et dont elle partage l’affiche avec Owen Wilson et enchaîne également les projets en tant que productrice. Une carrière hollywoodienne toujours au beau fixe donc, pour l’actrice qui avait été nommée aux Oscars pourson interprétation de Frida Kahlo en 2002, et davantage sublimée par une vie privée tout aussi rayonnante. Celle qui a épousé François-Henri Pinault en 2009 s’avoue toujours aussi amoureuse.

Interrogée par nos confrères de Gala, Salma Hayek revientsursa relation avec le PDG du groupe Kering. “Mon mari et moi trouvonsle bonheur dans des choses simples. Nous aimons passer du temps ensemble. J’aime regarder la télévision dans le lit, à côté de lui. Il aime les films d’action, je préfère les choses plus romantiques, mais nous trouvons toujours un terrain d’entente”, a-t-elle dévoilé, s’épanchant ensuite sur leur goût du moment en termes de séries “Je me passionne pour Chicago Fire et Chicago Med. On s’amuse beaucoup à regarder la télé à deux parce qu’on commente, on interagit, même si parfois l’un de nous est obligé de dire : tais-toi, je n’ai pas entendu”, s’amuse la comédienne. “Bref, on n’est pas des gens passifs qui regardent la télé sans se parler. On blague, on rit beaucoup, et puis nousfaisons également des choses plus intimes”, confie-t-elle dans un rire.

Et si François-Henri Pinault est, lui aussi, parfois accaparé par sa vie professionnelle, Salma Hayek a révélé dansles colonnes du magazine, l’initiative surprenante qui lui est venue à l’esprit pour pallier les absences de son époux. “J’ai eu l’idée de génie de prendre un animal de compagnie en lui faisant croire que c’était un cadeau que je lui faisais ! Et cet animal, c’est un hibou. Je l’ai appelé… Kering, en hommage à la compagnie dont le logo représente justement un hibou”, a expliqué l’actrice

Libé
Jeudi 8 Avril 2021

Lu 286 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.