Regards croisés sur les secteurs d'exploitation et de distribution cinématographiques en Afrique



Libé
Jeudi 16 Mars 2023

Regards croisés sur les secteurs d'exploitation et de distribution cinématographiques en Afrique


Quatre professionnels africains des secteurs de l’exploitation et de la distribution cinématographiques ont livré, mercredi à Rabat, des regards croisés sur les particularités de ces secteurs dans le continent.


Ils ont analysé, lors d'une table ronde sur "Distribution et exploitation: quelles synergies pour une diffusion consolidée de la production africaine?", organisée dans le cadre de la première édition de ROOTS Rabat "Les Journées du cinéma panafricain", l’état des lieux de ces deux secteurs piliers de l’industrie cinématographique africaine ainsi que le rôle des différents acteurs institutionnels, publics et privés pour promouvoir leur développement.


Les experts ont ainsi appelé à mettre en place des politiques publiques et des fonds d’aide à la distribution et l’exploitation cinématographiques en Afrique, en vue de favoriser plus de productions cinématographiques africaines et de créer de plus en plus de salles d’exploitation.


Dans ce sens, ils ont expliqué que "face à l’absence de salles d'exploitation dans un grand nombre de pays africains, les distributeurs se tournent vers les ventes à l'international, notamment à travers la mise en place de stratégies axées sur les festivals", soulignant que "le travail dans ces deux secteurs en Afrique est devenu aujourd’hui une sorte de militantisme".


Par ailleurs, ils ont relevé l’importance de mettre en place des dispositifs pédagogiques d'éducation à l'image, au cinéma et à l’audiovisuel au sein des écoles africaines, et ce afin de permettre aux élèves d’acquérir et de cultiver une culture cinématographique ainsi que de découvrir les différents métiers du 7ème art. 


La question de la distribution numérique des films a également été au centre des discussions entre les experts, qui ont souligné dans ce sens que le numérique a favorisé des transformations palpables au niveau des secteurs de distribution et d’exploitation, expliquant que cette forme de distribution s’adresse à une nouvelle génération de cinéphiles plus jeunes qui sont souvent intéressés par les blockbusters.


Organisée à l'initiative de la Fondation Hiba avec le soutien du ministère de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, dans le cadre de "Rabat capitale africaine de la culture en 2022", la première édition de ROOTS Rabat est un événement de promotion du savoir-faire du continent africain favorisant la création de synergies et la coopération Sud-Sud qui participent à la pérennisation de l'industrie cinématographique africaine.

L’événement, qui se déroule au cinéma Renaissance- café La Scène ainsi que dans d’autres lieux de la capitale, propose un programme scientifique composé de tables rondes thématiques, de master classes techniques et d’ateliers de travail, outre un programme artistique qui comprend une série de projections de longs-métrages et de courts-métrages africains ouvertes au public.



Lu 660 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.




services