Libération


Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Rabat et Nouakchott s'activent pour donner un nouvel élan à leur partenariat





Le Maroc et la Mauritanie s'activent pour donner un nouveau souffle à leur partenariat dans le domaine de l'habitat, a indiqué, lundi à Rabat, la ministre de l'Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, Nouzha Bouchareb. Lors d'une entrevue avec une délégation mauritanienne composée de conseillers ministériels, de présidents d'associations et d'experts, elle a fait savoir que cette visite, qui s'inscrit dans le cadre des Hautes orientations Royales en faveur de la promotion de la coopération avec les pays africains frères et de leur processus de développement, pour ainsi relever les défis du progrès, sera consacrée à la conception et l'élaboration d'un cadre de partenariat entre le ministère mauritanien de l'Habitat, de l'Urbanisme et de l'Aménagement du territoire et le ministère marocain de l'Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, dans le but d'insuffler un nouveau souffle au partenariat liant les deux pays. Ce cadre est à même d'encourager plus d'échange d'expériences, d'expertises et de bonnes pratiques dans le souci de relever les défis liés au territoire et à l'habitat, de la consolidation de la coopération technique, législative et juridique dans le domaine de l'habitat et de l'urbanisme, en plus du suivi des programmes d'habitat faisant l'objet de contrats entre les secteurs public et privé, a-t-elle poursuivi. "Afin de donner un caractère efficient et efficace à ce partenariat de référence et pour renforcer l'échange d'expertises, le secteur privé et tous les professionnels sont appelés à effectuer des visites en Mauritanie pour découvrir les opportunités d'investissement dans le domaine du bâtiment et faire connaître les expériences réussies du Maroc dans le domaine de l'immobilier", a ajouté la ministre. Relevant que cette rencontre traduit la Haute volonté de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et du président mauritanien Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani de hisser le niveau des relations bilatérales historiques basées sur la fraternité et les liens de voisinage, elle a exprimé le souhait que cette visite puisse constituer une opportunité précieuse pour l'élaboration de plans et de projets à même de consolider ces liens d'exception. "Cette rencontre se tient dans une conjoncture exceptionnelle marquée par la propagation de la pandémie de Covid19", a-t-elle rappelé, notant que cette conjoncture appelle à la concrétisation de la vision éclairée de S.M le Roi, basée sur la consolidation de la résilience africaine dans la lutte contre les épidémies et l'encouragement de la relance économique en innovant des stratégies sectorielles post-Covid. De son côté, le chargé de mission au cabinet du premier ministre mauritanien,Ibrahima Kane, a fait savoir que la visite, qui se poursuit jusqu'au 6 mars, a pour objectif de faire bénéficier la Mauritanie de l'expérience et l'expertise du Maroc dans le domaine de l'habitat, du bâtiment, de l'équipement, des routes et de l'aménagement du territoire. Dans une déclaration à la presse, Ibrahima Kane, qui est à la tête de la délégation mauritanienne, a expliqué que la visite vise, également, à donner une impulsion au secteur du bâtiment dans son pays, en bénéficiant de "l'expérience et l'expertise d'un pays frère et voisin qui a réalisé de grands progrès dans ce domaine". Pour sa part, Babe Abbad, conseillère du premier ministre, chargée des infrastructures, a souligné que la visite au Royaume vise l'échange d'expériences, la coopération et le partenariat dans les domaines des infrastructures et de l'urbanisme de manière générale.

Libé
Mercredi 3 Mars 2021

Lu 219 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.