Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Quinzième édition du Congrès national des droits de l’enfant à Marrakech

Une occasion pour consacrer l’engagement collectif en faveur des droits des enfants et des adolescents




La 15ème édition du Congrès national des droits de l’enfant, dont les travaux ont débuté dimanche, au Palais des congrès de Marrakech, sous forme d’ateliers thématiques, constitue une occasion pour consacrer l’engagement collectif en faveur des droits des enfants et des adolescents.
Organisé sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, et sous la présidence effective de SAR la Princesse Lalla Meryem sous le thème "Sécurité et protection des enfants et des adolescents de toutes les formes de violence, d’exploitation et de négligence, un devoir collectif et un enjeu civilisationnel", ce congrès vise à renouveler l’engagement collectif en faveur des droits des enfants et des adolescents, étant donné que cette frange de la société représente un levier essentiel pour la réalisation des différents objectifs de 2030 et la mobilisation de tous pour la réalisation de leur sécurité, et leur protection de toutes les formes de violence, d’exploitation et de négligence.
Cette rencontre nationale, qui connaît la participation d’une pléiade de militants, des institutions nationales et internationales concernées, des organisations internationales et des représentants de la société civile en plus d’experts et de jeunes et d’enfants, coïncide avec la Journée mondiale des droits de l’enfant et le début officiel depuis le 1er janvier 2016 de l’exécution de l’agenda 2016-2030 adopté dans le Sommet mondial organisé à New York du 25 au 27 septembre 2015.
Les pays devront, durant les 15 prochaines années, mettre en œuvre cet agenda et mobiliser les efforts pour la réalisation des 17 objectifs et des 169 cibles spécifiques visant l’amélioration de la vie des peuples et la protection de la planète pour les générations futures et faire en sorte que les enfants et les adolescents soient un levier essentiel dans la concrétisation de ces objectifs et cibles.
Ce congrès est de nature à offrir aux participants l’opportunité d’émettre des recommandations scientifiques et pratiques et des programmes opérationnels applicables dans un cadre qui permet à tous d’adhérer dans l’objectif de réaliser la sécurité des enfants et des adolescents et leur protection de toutes les formes de violence et d’exploitation.
Cette rencontre permettra aussi aux participants d’échanger les connaissances, et les expériences pratiques dans le but de renforcer les partenariats pour mettre en œuvre les engagements en faveur des enfants et des adolescents.
Les participants aux ateliers débattent de thèmes se rapportant notamment à "La protection et la sécurité des enfants contre toutes les formes de violence, d’exploitation et de négligence", "Autonomisation de la jeune fille et promotion de son rôle dans le développement", "Le droit à l’accès à la connaissance", "Les adolescents et les jeunes 15-25 ans : quels enjeux de transition?", "Mobilisation des ressources matérielles et immatérielles pour la réalisation des objectifs de l’agenda 2030 relatifs aux droits des enfants et des jeunes" et "Modes de participation des enfants".

Mardi 22 Novembre 2016

Lu 953 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés