Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

“Questions de théâtre: Lectures et témoignages”, nouvel ouvrage d’Abdelouahed Ouzri




“Questions de théâtre: Lectures et témoignages" est le nouvel ouvrage d'Abdelouahed Ouzri, auteur, metteur en scène et animateur d'émissions thématiques, paru récemment aux Editions La croisée des chemins. Cet ouvrage, composé de 119 pages (format moyen), comporte deux parties: "Approches" et "Témoignages". Et si l’auteur a choisi de mêler ses "Lectures" à ces deux parties, c’est pour justement se rapprocher de ceux et celles qui suivent ses œuvres. Dans la préface, M. Ouzri décrit la première partie de son livre comme un ensemble de projets auxquels il a "rêvé et participé" tels que "le Grand Théâtre de Mohammedia resté un bâtiment sans âme, le projet de la Troupe nationale ou le Théâtre national marocain, qui n’a jamais vu le jour", notant qu’il reviendra sur les raisons de l’échec de ces projets. Ses propos sur le théâtre relatifs à cette partie incluent, entre autres, "Le diable c’est l’ennui" de Peter Brook, le "Bal masqué" de Mohammed Bahjaji et une "Une vie au théâtre" d’Abdellah Chekroun.  Partie qui se faufile subtilement entre les "Approches" et les "Témoignages", les "Lectures" constituent l’occasion pour M. Ouzri de sortir de sa qualité d’auteur pour se glisser dans son corps de lecteur et ainsi partager ces "moments de plaisir, parfois obligés" auprès des "initiés de cet art". Bien plus que des résumés de texte, les lectures de l’auteur ambitionnent de se positionner comme "des commentaires argumentés et parfois des critiques alimentées".
La partie "Témoignages" a, quant à elle, un caractère bien plus personnel pour l’auteur et dépeint des choix liés à sa carrière artistique et professionnelle, mais également à sa vie quotidienne. M. Ouzri y revient notamment sur deux souvenirs parisiens.
Un premier souvenir, "vécu personnellement", consiste dans la montée du boulevard Saint-Michel, dans "une ambiance festive et populaire", par un François Mitterrand victorieux, suite à son élection à la Présidence de la République française en 1981. Un deuxième souvenir, qui s’apparente davantage à un retour dans l’histoire dans la mesure où l’auteur l’a vécu à travers ses lectures, revient sur la montée du même boulevard, mais dans une ambiance toute autre. Cette fois-ci, par les manifestants "révolutionnaires" de mai 1968. A côté de ces souvenirs, l'auteur rend hommage à Nass Al Ghiwane, Mohammed Al Keghat, Tayeb Saddiki et Abdelhak Zerouali.
Né en 1955, Abdelouahed Ouzri est, avec Touria Jabrane, co-fondateur de la compagnie théâtrale Le Théâtre d’Aujourd’hui. En plus d’être conseiller artistique de la Société nationale de radiodiffusion et de télévision, cet auteur, metteur en scène et animateur d’émissions thématiques a écrit et mis en scène plusieurs spectacles.
 Ses publications, en français et en arabe, portent, entre autres, sur l’histoire du théâtre au Maroc, l’esthétique théâtrale et les politiques culturelles et théâtrales.

Vendredi 10 Août 2018

Lu 531 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif










Mots Croisés