Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Proparco signe des accords avec le Groupe BCP et Al Amana microfinance


Favoriser l’accès aux financements des entreprises clientes du groupe bancaire



La filiale de l’Agence française de développement (AFD), Proparco a signé récemment à Casablanca, deux accords respectivement avec le Groupe Banque Centrale Populaire (BCP) et l’institution Al Amana microfinance.
Paraphé par le directeur général de Proparco, Gregory Clemente et le directeur général de la BCP, Kamal Mokdad, le premier accord porte sur des financements ayant pour objectif de renforcer la coopération entre les deux parties pour favoriser l’accès aux financements des entreprises clientes du Groupe BCP, aussi bien au Maroc qu’en Afrique subsaharienne. Ces financements permettront d’accélérer le développement local de ces entreprises et de contribuer au développement économique des pays de leur présence, rapporte la MAP.
A travers cet accord, Proparco et la BCP entendent renforcer leur collaboration afin d’accompagner le Groupe BCP et ses filiales dans leur développement en Afrique. Les financements que pourrait apporter Proparco à la BCP ou ses filiales viseraient à soutenir l’inclusion financière au sens large (bancarisation, consolidation du secteur financier, financement des TPE/PME et microfinance).
Ces financements permettront également de concevoir des solutions et des approches innovantes pour financer des projets d’infrastructures (émissions d’obligations infrastructures ou vertes, project bonds), de renforcer l’assise financière des filiales de la BCP, existantes ou futures, et de soutenir l’activité de commerce international des clients importateurs et exportateurs du groupe.
D’autre part, le deuxième accord signé par le directeur général de Al Amana microfinance, Youssef Benchekroun, et M.Clemente, porte sur un prêt de 3 millions d’euros en vue d’accompagner la croissance de Al Amana microfinance et de renforcer sa mission d’inclusion financière au service des microentreprises et des particuliers encore trop souvent exclus du système bancaire. 
Ce prêt vient renouveler l’engagement de Proparco auprès de Al Amana microfinance ayant déjà bénéficié de deux crédits (11 millions d’euros en 2005 pour son déploiement en zones rurales et 3 millions d’euros en 2007 pour le développement de son produit logement) octroyés par l’AFD et d’une assistance technique pour la conception de son produit de microassurance.
La signature de ces accords s’est déroulée en marge d’une rencontre lors de laquelle Proparco a dévoilé sa stratégie de développement au Maroc et en Afrique.
Cette filiale de l’AFD, qui intervient depuis 40 ans auprès du secteur privé pour promouvoir le développement durable en matière économique, sociale et environnementale, ambitionne notamment de doubler son volume annuelle de financement en Afrique (2 milliards d’euros à l’horizon 2020), avec une priorité au Maroc. 

Libé
Lundi 2 Juillet 2018

Lu 305 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito











Mots Croisés