Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Prise de rendez-vous en ligne pour les examens du permis de conduire

L’apprentissage de la conduite revu et corrigé par l’autorité de tutelle




Comme promis en novembre dernier par Mohamed Najib Boulif, le secrétariat d'État chargé du Transport a fixé lundi prochain pour le lancement d'un système de prise de rendez-vous en ligne pour les examens de permis de conduire.
Conformément à la réforme du Code de la route entrée en vigueur depuis l’entrée de 2018 et  dont le contenu renferme quelques nouveautés visant à nettoyer un secteur réputé  pour ne pas être des plus propres et qui surtout coûte énormément en vies et argent de par une gestion calamiteuse de la chose publique, le secrétariat d’État chargé du Transport indique dans un communiqué que le quota des candidats au permis B accordé à chaque auto-école a été fixé à 10 par mois, pour chaque moniteur et chaque véhicule dont dispose l'établissement, alors que le délai pour passer l'examen est de 45 jours à compter de la date de l'inscription sur le système de prise de rendez-vous en ligne.
Ainsi donc, le Secrétariat d’Etat chargé du Transport invite l'ensemble des auto-écoles à déposer les dossiers de leurs moniteurs accrédités et leurs véhicules auprès des services de transport routier relevant des directions régionales et provinciales du ministère, avant le 20 février, afin de mettre à jour les données relatives à ces établissements et leur fournir leurs noms d'utilisateurs relatifs à la plateforme de prise de rendez-vous.
Les mesures annoncées par le secrétaire d’Etat chargé du Transport que d’aucuns ont estimées un peu trop strictes entrent certes, dans le cadre de la lutte que l’autorité de tutelle veut mener contre les mauvais conducteurs, les permis illégaux, la corruption, la triche et les accidents de la route, mais elles visent surtout le principal vecteur de ces fléaux, les auto-écoles qui sans scrupules utiliseraient des moyens plus que douteux pour arriver à leurs fins.
Des décisions susceptibles donc, d’être adoptées dès le 22 janvier pour l’obtention du permis de conduire figurent quelques points qui devraient freiner l’ardeur avide de ces entreprises frauduleuses désignées en tant que telles.   
Nonobstant le fait que l’obtention du permis B de conduire sera un peu plus ardue au regard des acrobaties réalisées pour corser l’examen (une marge d’erreur de six points seulement sur les 40 exigés à l’épreuve théorique alors qu’auparavant, le quart du total était toléré, catégories C et D désormais 40 points sur 46 possibles) et le délai d’inscription et de formation qui passe de quinze à quarante-cinq jours, c’est la décision de soumettre un maximum de 10 candidats par mois et par moniteur qui fait mal à qui l’on sait.
Mais ce qu’il faudrait retenir de tout cela, c’est évidemment la décision qui entre en vigueur dès lundi prochain, à savoir le lancement de prise de rendez-vous en ligne mais aussi, les questions d’examens appelées à un changement, les tarifs et la validation.
Pour le premier point citant la «fraude» des auto-écoles ayant donné les réponses à leurs candidats, le secrétariat d’Etat a décidé que les 600 questions de l’examen allaient subir une révision et des changements. Le délai de formation, liant le candidat et l’établissement, et le début des tests appliqués sont désormais de 45 jours minimum. Les tarifs de formation vont être fixés à 37 dirhams de l’heure, pour l’épreuve théorique, et de 75,5 dirhams concernant le test appliqué. Fini donc les packs à option qui pratiquement étaient de coutume avec pour cerise sur le gâteau le sésame du bitume à un chauffard en devenir.  

M.J.K
Jeudi 18 Janvier 2018

Lu 872 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés