Libération


Facebook
Rss
Twitter








Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Présentation et signature du recueil de Zajal “Sept femmes… Sept hommes ” à Tétouan





Présentation et signature du recueil de Zajal “Sept femmes… Sept hommes ” à Tétouan
L’Ecole des arts et métiers de Tétouan a abrité, lundi, la cérémonie de présentation et de signature du recueil de Zajal “Sept femmes… Sept hommes”, avec la participation de poètes du Zajal représentant différentes générations. La parution de ce recueil, publié par la section de Martil/Tétouan de l’Union de l’action féministe (UAF),s’inscrit dans le cadre du projet “Marché des femmes... marché des droits”, et comprend des poèmes de sept poétesses et autant de poètes marocains du Zajal, plaidant en faveur de l’égalité entre les sexes.

A cette occasion, le poète tangérois Abdellatif Benyahya a présenté le poème “Fi Hadrat Al Yacout”, avec lequel il a participé au recueil, tandis que la poétesse Sara Ouled Laghzal a récité son poème “Chadarat”, qui figure égalementsurle recueil de Zajal “Sept femmes… Sept hommes”.

Le poète de Zajal Abdelmounaim Rayan a également récité avec brio son poème “Lalla Aicha”, alors que la poétesse tétouanaise Saida Amlal a peint une belle image de la femme marocaine grâce à son poème “Riyah Al Haoua”. Le recueil de Zajal “Sept femmes… Sept hommes” est le fruit d’une coordination entre la section de Martil/Tétouan de l’Union de l’action féministe (UAF) et la Maison de la poésie de Tétouan, et comprend des poèmes de poétesses et de poètes marocains du Zajal, plaidant en faveur de l’égalité entre les sexes, a indiqué le directeur de la Maison de la poésie de Tétouan, Mokhlis Saghir, notant que la parution de ce recueil s’inscrit dans le cadre du projet “Marché des femmes ... marché des droits”.

Ce projet montre que les valeurs telles que l’égalité, l’équité et le respect de la femme sont des valeurs et des messages qui peuvent être transmis de manière plus intelligente à travers la littérature et les arts, notamment la poésie et le Zajal, a précisé M. Saghir dans une déclaration à la MAP. Pour sa part, la coordinatrice du projet “Marché des femmes ... marché des droits”, Nadia Nayer, a fait savoir que ce projet s’inscrit dans le cadre d’un programme de participation citoyenne financé par l’Union européenne, en partenariat avec le ministère chargé des droits de l’Homme et des relations avec le Parlement et le Conseil national des droits de l’Homme (CNDH), sous la supervision du Bureau des Nations Unies pour les services d’appui aux projets.

Ce projet vise à promouvoir la culture de l’égalité entre femmes et hommes au niveau de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, à travers la littérature et les arts, et à lutter contre les stéréotypes sexistes, a-t-elle ajouté. Aux côtés de la parution de ce recueil de poésie, un ensemble de capsules audiovisuelles, qui traitent également des questions d’égalité et de genre, seront publiées, en plus de la réalisation d’une étude académique sur les stéréotypes dans les proverbes marocains, a noté la coordinatrice du projet. Les poètes participant à ce recueil collectif, avaient la liberté de proposer le nombre de poèmes, de lettres et de mots, puisque le but était de permettre à chacun d’entre-eux d’aborder ce sujet à sa manière et de sortir ainsi avec des propositions de Zajal qui célèbrent la femme marocaine.

Libé
Jeudi 4 Février 2021

Lu 331 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.