Libération



Facebook
Rss
Twitter






Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Présentation à Abidjan de la pièce “Saken”




La troupe marocaine "Théâtre Tensift" a présenté, vendredi soir à Abidjan, sa pièce théâtrale "Saken", dans le cadre d'un projet artistique initié par le ministère délégué chargé des Marocains résidant à l'étranger et des Affaires de la migration. 
Dans le cadre dudit projet, ce sont une quarantaine de troupes du théâtre national qui partiront en tournée tout au long de l’année dans l’ensemble des pays où résident des Marocains. Ces troupes donneront, en effet, quelque 180 spectacles, dont certains en amazigh et en arabe classique, dans des pays d’Europe, d’Afrique, d’Asie et d’Amérique. 
Ecrite et mise en scène par Hassan Hammouch, "Saken" regroupe des artistes tout aussi talentueux que Samia Akariou, Nora Skalli, Abdellah Didane, Mohamed Ouarradi et Noura Koraichi. Tirée et inspirée du poème "Dar" du poète marocain Sidi Kaddour El Alami, la pièce relate l'histoire du personnage "Abdelhaq" qui se retrouve pris à son propre jeu suite à une arnaque qui visait à s'approprier une maison. 
Dans une déclaration à la MAP, le réalisateur de la pièce, Hassan Hammouch, s'est félicité de cette initiative louable du ministère délégué chargé des Marocains résidant à l'étranger et des Affaires de la migration qui, a-t-il dit, permet, d'une part, aux artistes marocains de se produire un peu partout dans le monde et, d'autre part, à la diaspora marocaine ainsi qu’au public étranger de rencontrer directement des figures de l'art dramatique national. 
Pour lui, cette initiative se veut une passerelle culturelle entre l’artiste marocain et ses compatriotes établis un peu partout à l’étranger, d'autant plus que c'est la première fois qu’un tel nombre de troupes, une quarantaine en l'occurrence, est retenu.
"Saken" a été jouée une deuxième fois, ce samedi, pour permettre à ceux qui ont manqué la première présentation de la suivre.

Libé
Lundi 19 Février 2018

Lu 568 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.