Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pour une véritable alternative éco-sociétale


Libé
Mardi 7 Juin 2022

Pour une véritable alternative éco-sociétale
Certes, la pandémie nous a appris beaucoup de leçons, elle nous a fait comprendre que la science est le cœur de notre vie quotidienne et que le faux ne peut jamais remplacer le vrai. La Covid-19 a bien montré qu’on a besoin d’une stratégie et d’une politique de recherche scientifique bien définie avec une vision bien orientée dans sa globalité qui doit être basée sur une démarche d’amélioration bien structurée. La pandémie a également démontré la valeur de la recherche scientifique, les pays se sont tournés vers leur communauté scientifique pour obtenir des conseils, gérer la crise et contrôler la propagation du virus. Je pense que notre pays a vraiment besoin de relancer de manière courageuse et rigoureuse la recherche scientifique, et la considérer comme chemin menant au progrès. LaCovid-19 impacte tous les secteurs, certains négativement et d’autres positivement, elle a ainsi obligé chacun à sortir de sa zone de confort pour s’adapter à une nouvelle situation de travail, laissant place à de nouveaux processus de fonctionnement. Certainement, la pandémie a un impact positif sur l’environnement. Le ralentissement économique, provoqué par la pandémie ainsi que la fermeture d’unités industrielles et le confinement de la population, a réduit le taux de pollution environnementale. Il est donc impératif de penser à la construction d'une reprise durable et inclusive après la pandémie. Toutes les études effectuées ont prouvé que les impacts des conséquences sanitaires du Covid-19 nécessitent d’avoir une nouvelle approche basée sur l’idée de la prévention et de l’anticipation.Certainement, le monde avant et après Covid n’est pas le même, le ralentissement économique a influencé le niveau social, et en l’absence de systèmes de protection sociale solides, la pauvreté a augmenté significativement. Dans ce sens, la Covid-19 a accentué comme jamais auparavant les vulnérabilités écologiques, épidémiologiques et économiques interdépendantes imposées par le capitalisme, un système économique sauvage qui s’intéresse aux moyens de production sans prendre en considération leurs effets sur l’environnement. Brièvement, je crois qu’il est temps d’envisager une véritable alternative éco-sociétale, et de choisir un modèle qui tient compte des besoins sociaux des populations et de l’équilibre écologique de la planète. Il est donc temps pour une nouvelle société fondée sur la rationalité écologique, le contrôle démocratique, l’égalité sociale, la suprématie de la valeur d’usage sur la valeur d’échange, il est temps d’un socialisme vert.
Par Hajar Oumoussa
Membre du Conseil national de la jeunesse ittihadia,
doctorante en Laboratoire de spectroscopie, modélisation moléculaire, matériaux, nanomatériaux, eau et environnement à l’ENSAM Rabat, membre du conseil de la Faculté des sciences UM5 Rabat


Lu 533 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p