Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Plan d'autonomie au Sahara marocain Le chef de la diplomatie portugaise salue une initiative "significative ’’ et '’ un pas en avant’’

Plan d'autonomie au Sahara marocain Le chef de la diplomatie portugaise salue une initiative "significative ’’ et '’ un pas en avant’’


Libé
Lundi 18 Juillet 2022

Le ministre portugais des affaires étrangères, João Gomes Cravinho, a salué le plan d’autonomie présenté par le Royaume pour parvenir à une solution au différend autour du Sahara marocain, le qualifiant d’initiative ‘’significative’’ et de ‘’pas en avant’’.

"Le plan d'autonomie présenté par le Maroc est un plan important, significatif et un pas en avant’’, a affirmé, vendredi, le chef de la diplomatie portugaise, dans une déclaration à l'agence de presse Lusa.

Selon M. João Gomes Cravinho, il serait maintenant opportun ‘’qu'il y ait un mouvement pour débloquer la situation’’ actuelle de ce dossier. "Le Portugal est un voisin. Nous avons d'excellentes relations avec le Maroc et l'Algérie. Nous comprenons qu'il serait très important de réaliser une avancée vers la pacification de cette situation", a ajouté le responsable portugais, en marge de la session de clôture du cycle de conférences "Diplomatie et indépendance du Portugal" au Palais de l'Indépendance à Lisbonne.

Il a indiqué, à cet égard, avoir adressé une invitation à l’Envoyé Personnel du Secrétaire Général de l’ONU pour le Sahara marocain, M. Staffan de Mistura, pour visiter le Portugal. "Ce que nous voulons souligner, c'est notre soutien au processus que les Nations unies sont en train de développer, et nous pensons qu'au terme de ces décennies, nous devrions chercher à nous entendre", a relevé le chef de la diplomatie portugaise.


L'initiative d'autonomie proposée par le Maroc en 2007 pour mettre un terme au conflit artificiel autour du Sahara marocain gagne de plus en plus en notoriété, en crédibilité et en prestance.


Après les États Unis, de nombreux pays africains, arabes et asiatiques, c'était autour de l'Allemagne, de l'Espagne et tout récemment des Pays Bas de reconnaître le plan d'autonomie comme étant la seule solution sérieuse, crédible et réaliste au différend régional créé de toutes pièces autour du Sahara marocain.





Lu 1912 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p