Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

“Plaidoyer pour les Arabes ” , nouvel ouvrage de l'écrivain marocain Fouad Laroui

Pour l’intégration des Arabes dans l’Histoire universelle



“Plaidoyer pour les Arabes ” , nouvel ouvrage de l'écrivain marocain Fouad Laroui
Le livre "Plaidoyer pour les Arabes" de l'écrivain marocain Fouad Laroui, paru récemment aux éditions Mialet-Barrault Editeurs, est un plaidoyer "pour l’intégration des Arabes dans l’Histoire universelle, et en particulier celle de la science et de la philosophie" afin que tout le monde trouve -retrouve- sa place, a souligné l'essayiste, dramaturge et romancier marocain Kébir Mustapha Ammi dans une présentation intitulée "le monde est un et indivisible".

"Plaidoyer pour les Arabes" se bat pour que les Arabes soient accueillis "dans le récit européen" mais il plaide aussi pour que les Arabes rattrapent les siècles perdus, modernisent leur langue et s’ouvrent plus largement aux sciences, a ajouté M. Ammi. " « Plaidoyer » est le livre d’un érudit qui jongle d’un bout à l’autre de notre humaine histoire. Et qui n’épargne rien. Sur une vaste scène, aux dimensions de la planète. Ça virevolte. Il y a une multitude d’auteurs, d’œuvres.... Une vraie tour de Babel", relève le romancier.

Laroui "a l’élégance d’une plume qui ne s’autorise rien qui ne soit précis et de l’ironie. Une ironie mordante et bienveillante. Il ne se laisse jamais déborder pour se livrer à d’inutiles arguties ou règlements de compte. C’est la force de ce livre(...)", décrit M. Ammi dans cette critique élogieuse . Laroui sait qu’il nous faut déployer de grands efforts pour échapper à ce qui ressemble à une malédiction mais qui est, de bout en bout, l’œuvre de l’homme, et de lui seul, poursuit l'écrivain marocain. "Il faut des livres. Et encore des livres. Qui vont dans le sens de ce Plaidoyer. Des livres qui voient un horizon commun à l’humanité. C’est la seule et unique bataille qu’il nous faut mener inlassablement, sur tous les fronts. Une guerre contre l’ignorance", avance l'essayiste, notant qu'il faut dire et dire encore que le monde est un et indivisible et que le savoir est notre bien commun.

Il n’y a que de cette façon que nous pouvons donner tout son sens au simple et profond aphorisme qui porte, comme une prière, le livre de Laroui : " Je peux faire des choses, vous pouvez en faire d’autres; mais c’est ensemble que nous pouvons faire de grandes choses ", fait-il remarquer.

Libé
Dimanche 23 Mai 2021

Lu 583 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.


Flux RSS