Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Plaidoyer pour la justice climatique


Habib El Malki : L’avenir du continent africain demeure tributaire du défi climatique
Hakim Benchamass : Nous devons élaborer une feuille de route pour développer la prise de conscience



Les présidents des chambres des représentants et des conseillers, respectivement Habib El Malki et Hakim Benchemass, ont plaidé vendredi à Rabat, pour l'engagement commun des Parlements africains en faveur de la justice climatique. 
"La justice climatique en Afrique doit être placée au centre de nos initiatives et négociations au niveau international", ont-ils affirmé à l’ouverture de la réunion parlementaire africaine de concertation, tenue sous le thème "Climat et développement durable, des accords vers l’actions : vision des parlementaires africains".
Dans ce cadre, Habib El Malki a souligné que les parlementaires jouent un rôle fondamental dans la stratégie de lutte contre les changements climatiques à travers leurs attributions en matière de contrôle et d’évaluation des politiques publiques, appelant à la promotion de la participation des parlementaires africains dans les instances internationales pour défendre les intérêts stratégiques de leur continent. 
Après l’adoption de l’Accord de Paris et du plan d’action international dans la COP22 de Marrakech, les pays africains ambitionnent de réaliser une réelle justice climatique et de répondre aux engagements financiers en faveur de l’Afrique pour lutter contre les effets des changements climatiques, a-t-il indiqué. 
Si le continent africain a réalisé un progrès considérable dans plusieurs domaines et pu relever de nombreux défis, tels les conflits internes et transnationaux, son avenir demeure tributaire du défi climatique, car même si son émission de gaz à effet de serre ne dépasse pas 4%, il est le plus exposé aux impacts des changements climatiques, a-t-il estimé, notant que ce défi ne pourra être relevé que grâce à l'action commune de l'ensemble des pays africains. 
Il a, ainsi, affirmé l’engagement indéfectible du Maroc en faveur de la solidarité africaine et du partenariat Sud-Sud, ajoutant que la stratégie du Parlement marocain en faveur de la justice climatique s’inscrit en droite ligne avec la vision éclairée de S.M le Roi Mohammed VI, qui tend à renforcer la position géopolitique de l’Afrique sur la scène internationale.
De son côté, Hakim Benchemass a indiqué que l’objectif principal de cette rencontre est de partager et d'échanger les visions entre les Parlements africains autour des négociations relatives aux changements climatiques et coordonner l’action parlementaire africaine.
Les prérogatives du Parlement sont d’une importance particulière, en tant qu’acteur fondamental dans la prise de décision et l’orientation des politiques publiques, a-t-il soutenu, appelant à l’organisation d’une campagne de plaidoirie en coordination avec les Assemblées nationales africaines pour renforcer le rôle du Parlement dans les négociations relatives à la mise en œuvre de l’Accord de Paris.
Il a, également, plaidé pour l’intégration des questions relatives aux changements climatiques dans les politiques, les stratégies et les programmes de développement et pour davantage de pression sur les gouvernements pour les inciter à accélérer les efforts en la matière, et s’inspirer des dispositions du plan parlementaire relatif à l’adaptation des législations nationales au contenu de l’Accord de Paris sur les changements climatiques.
Il a, de même, appelé à organiser des rencontres africaines pour faire le suivi des programmes de lutte contre les changements climatiques, à élaborer une feuille de route africaine pour développer la prise de conscience, améliorer les systèmes adaptés aux risques climatiques et encourager les initiatives amies de l’environnement.

Libé
Lundi 30 Octobre 2017

Lu 1055 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito












Mots Croisés