Libération







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pharma 5 mobilise 8 MDH pour la lutte contre coronavirus




Les laboratoires pharmaceutiques Pharma 5 ont annoncé, récemment, une contribution d'une valeur de 8 millions de dirhams (MDH) pour lutter contre le Covid-19 et limiter ses effets sur les populations les plus exposées et les plus vulnérables.
Rejoignant l'élan de solidarité national, Pharma 5 a décidé de verser 5 MDH au Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du coronavirus, indique un communiqué du Laboratoire.
En parallèle, Pharma 5 a également décidé de mettre à disposition du ministère de la Santé, du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Casablanca et de l'hôpital militaire de Rabat, dès les semaines à venir, 400.000 unités de médicaments correspondant aux molécules préconisées en première intention pour la prise en charge des patients déclarés positifs au Covid-19, ajoute la même source.
Entièrement développés et fabriqués au Maroc par le laboratoire Pharma 5, il s'agit notamment de l'antibiotique Aclav sous ses formes orale et injectable (amoxicilline acide clavulanique), Macromax (azithromycine) et Dolostop (paracétamol), rapporte la MAP.
Soucieux de protéger davantage les professionnels de santé qui se trouvent en première ligne de cette lutte contre le Covid-19, Pharma 5 a également décidé de faire un premier achat de 10.000 combinaisons de protection, 5.000 masques chirurgicaux dont une partie FFP3, 5.000 unités de gel hydroalcoolique ainsi qu'un système de caméras pour surveillance des malades en réanimation et de les mettre à disposition du CHU de Casablanca, centre référent pour la prise en charge en réanimation des personnes atteintes du virus.
"Cette pandémie est sans précédent dans l'histoire récente de l'humanité. Notre pays a pris, dès le début de cette crise, les mesures qui s'imposaient et continue de gérer ses effets au quotidien", a souligné Myriam Filali, vice-présidente des laboratoires Pharma 5, cité par le communiqué.
Et d'ajouter que "des milliers de personnes se trouvent aujourd'hui en première ligne et méritent notre respect et notre gratitude. Je pense notamment à l'ensemble des professionnels de santé, aux forces de l'ordre, aux commerçants de denrées alimentaires, aux agents de nettoyage, etc, qui travaillent sans relâche".
"En tant que laboratoire citoyen et engagé, nous apportons une modeste contribution à l'élan de solidarité exceptionnel qui traverse notre pays. Nos équipes restent engagées 7 jours sur 7, pour assurer une disponibilité continue des médicaments que nous fabriquons pour le citoyen marocain", fait-elle observer, notant que "plus que jamais auparavant, nous prenons conscience de l'importance stratégique de la production locale de médicaments au Maroc pour assurer notre sécurité sanitaire, et plus que jamais auparavant, nous nous rendons compte de la nécessité de poursuivre, de renforcer et d'accélérer la mise à niveau de notre système de santé".
Avec une capacité de production annuelle de près d'un milliard d'unités de médicaments, toutes formes confondues, Pharma 5 est un acteur leader de la production locale et de l'exportation des médicaments.

Divers Economie

Les armateurs industriels de la pêche pélagique à Dakhla maintiennent leur pleine capacité productive

L'Association marocaine des armateurs industriels de la pêche pélagique (AMAIPP) à Dakhla a annoncé le maintien de sa pleine capacité productive durant cette période de confinement décrétée pour lutter contre la propagation de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19).
Cette décision est prise pour garantir l'offre sur les marchés et éviter aux employés du secteur de subir l’impact de la conjoncture et ce, suite à l’annonce par le ministère de tutelle que l’approvisionnement en produits de la pêche ne subira aucun impact ou pénurie, indique l'AMAIPP dans un communiqué.
"Aujourd’hui, plus que jamais, les membres de l’association sont unis pour accompagner l’action préventive prise par les autorités pour lutter contre la propagation du coronavirus au Maroc", a souligné Mohamed Lamine Hormatollah, président de l’AMAIPP, cité par le communiqué.
Les groupes et sociétés d'armateurs et industriels opérant dans la pêche pélagique à Dakhla et membres de l'AMAIPP avaient annoncé un don de 10 millions de dirhams au Fonds spécial pour la gestion de la pandémie du nouveau coronavirus (Covid-19), mis en place sur hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI.

Les aides financières aux salariés en arrêt d'activité seront débloquées à partir du 8 avril

Les aides financières destinées aux salariés mis à l'arrêt par leurs employeurs à cause de la pandémie du nouveau coronavirus seront débloquées à partir du 8 avril et ce, après l'enregistrement des bénéficiaires sur le portail covid19.cnss.ma, a indiqué, dimanche, la Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) dans un communiqué.
Les bénéficiaires seront avisés par SMS pour les salariés dont la CNSS dispose de leur numéro de téléphone. Ainsi le règlement s'effectuera comme suit :
* Virement bancaire pour les salariés disposant de comptes bancaires ;
* Pour les salariés dont la CNSS ne dispose de comptes bancaires, le règlement sera effectué à travers les agences Wafacash après réception d'un code secret par SMS ;
* Dans le cas où la CNSS ne dispose pas du numéro de téléphone de l'intéressé, le code lui sera transmis par voie postale à l'adresse renseignée à la Caisse nationale de sécurité sociale.
* Les bénéficiaires peuvent également recevoir le code secret via le portail des affiliés https://www.cnss.ma/portail_cnss.
Soucieux de la sécurité des salariés, la CNSS appelle l'ensemble des bénéficiaires à prendre les mesures de précaution nécessaires lors de leurs démarches d'indemnisation.

Mardi 7 Avril 2020

Lu 157 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif