Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Pékin et Washington à la manoeuvre dans les eaux contestées de la mer de Chine méridionale


Libé
Jeudi 4 Janvier 2024

La Chine a diffusé jeudi des images d'avions de chasse tirant prétendument des missiles en mer de Chine méridionale, au moment où les Etats-Unis et les Philippines y organisent des exercices après une série d'incidents dans des eaux contestées.

Manille et Pékin ont une longue histoire de différends maritimes en mer de Chine méridionale, mais l'ancien président philippin Rodrigo Duterte était réticent à critiquer son puissant voisin.
Depuis son arrivée à la présidence en juin 2022, son successeur Ferdinand Marcos Jr adopte une position plus ferme face à la Chine sur les questions de souveraineté et s'est rapproché des Etats-Unis.

En décembre, des navires chinois ont tiré au canon à eau sur des bateaux philippins lors de deux missions distinctes de ravitaillement vers des récifs disputés, d'après des vidéos diffusées par les garde-côtes philippins.

Une collision entre un navire philippin et un bateau des garde-côtes chinois s'est aussi produite.
Jeudi, la télévision d'Etat et l'armée chinoise ont diffusé des images qu'elles présentent comme étant des "exercices de tir réel" en mer de Chine méridionale.

Une vidéo montre des avions de chasse décoller puis tirer des missiles sur des cibles.
La date de tournage n'a pas été précisée mais la diffusion intervient au lendemain de l'annonce par Pékin de "patrouilles de routine" de ses forces navales et aériennes en mer de Chine méridionale.

L'armée n'a précisé ni la localisation de ces exercices ni le nombre de soldats ou d'appareils mobilisés.
Le précédent exercice militaire rendu public en mer de Chine remonte à novembre. Quatre autres avaient eu lieu en septembre.

Les Etats-Unis ont quant à eux annoncé qu'un groupe aéronaval, autour du porte-avions à propulsion nucléaire USS Carl Vinson, réalisait des exercices en mer de Chine méridionale avec la marine philippine.
"L'US Navy conduit de tels exercices régulièrement pour renforcer les liens avec les nations alliées et partenaires", indique un communiqué, précisant que ces exercices dureront deux jours.

Un responsable des forces des Philippines, Xerxes Trinidad, a indiqué jeudi à l'AFP que ces exercices se déroulaient dans la zone où a eu lieu le face-à-face avec des navires chinois le mois dernier.
Pékin a qualifié jeudi ces manoeuvres de "provocations" dans ce qu'elle considère comme une atteinte à son intégrité territoriale.

Ces exercices menés "à des fins de démonstration de force ne sont pas propices à la maîtrise des différends et de la situation", a estimé devant la presse un porte-parole de la diplomatie chinoise, Wang Wenbin, interrogé à ce sujet.

Pékin affirme avoir été la première nation à découvrir et nommer les îles en mer de Chine méridionale, vaste zone maritime par laquelle transite aujourd'hui une grande partie du commerce entre l'Asie et le reste du monde.
D'autres pays riverains (Philippines, Vietnam, Malaisie, Brunei) ont des prétentions concurrentes et chacun contrôle plusieurs îles.

Saisie par les Philippines, la Cour permanente d'arbitrage, une organisation basée aux Pays-Bas, avait rejeté en 2016 les revendications chinoises en les estimant dénuées de fondement juridique.
Pékin avait dénoncé cette décision, estimant notamment non-conforme la procédure philippine auprès de cette juridiction.

Ces dernières années, la Chine a construit des îles artificielles en mer de Chine qu'elle a militarisées pour renforcer ses positions.
"La mer de Chine méridionale est en train de devenir une zone défensive clé pour la Chine", indique à l'AFP l'analyste militaire Michael Raska, professeur à l'université de technologie de Nanyang (NTU) à Singapour.

Pékin cherche à faire de cette vaste zone maritime "une voie navigable contrôlée par la Chine" seule, afin de renforcer son influence et sa capacité de projection, estime M. Raska.
Face aux revendications territoriales du pays ainsi qu'à son influence et à ses capacités militaires grandissantes, les Philippines ont conclu cette année des accords militaires avec les Etats-Unis et l'Australie.


Lu 862 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe










L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30





Flux RSS
p