Le “ général de fer ” Zaloujny : Une nouvelle icône ukrainienne

 


Parution de la 2ème édition de l'ouvrage “La renaissance scientifique à l'ère de la Dynastie Alaouite”


Libé
Mercredi 2 Mars 2022

L'Imprimerie Royale vient de publier une deuxième édition de l'ouvrage ''La renaissance scientifique à l'ère de la Dynastie Alaouite'' de l'historien disparu Moulay Abderrahmane BenZidane, dans une version authentifiée par l'historien Mustapha Chabi et préfacée par le porte-parole du Palais Royal, historiographe du Royaume, Abdelhak Lamrini. ''La renaissance scientifique à l'ère de la Dynastie Alaouite'', 448 pages en format moyen, est un livre majeur d'histoire dont l'auteur s'appuie sur quatre copies de manuscrits conservés à la bibliothèque Al Hassania de Rabat et qui se différencient par leur volume, leur état de conservation et aussi leur contenu ainsi que l'ordonnancement des sujets qui y sont traités. L'auteur évoque dans ce livre des aspects de la vie culturelle et intellectuelle, notamment dans le domaine de l'éducation sur une longue période d'environ trois siècles et demi, à commencer par l'ère de Moulay Rachid Ben Chérif jusqu'en 1937, année où cet historien émérite avait achevé la rédaction de son ouvrage. Pour réaliser ce travail de mémoire, l'historien Moulay Abderrahmane Ben Zidane (1878-1946) a adopté une démarche chronologique, consacrant à chaque Sultan de la Dynastie Alaouite un chapitre dans lequel il relève l'intérêt et les réalisations dans le domaine de l'éducation, à l'exception des époques de règne de onze sultans dont Moulay Al Moustadiaâ (1152-1166 de l'Hégire-1738-1757 selon le calendrier grégorien) et Moulay Al Yazid (1204- 1206 de l'Hégire-1790-1792 selon le calendrier grégorien). Cet intérêt se manifeste tout particulièrement dans l'éducation et l'instruction réservées aux princes ainsi que le suivi de la scolarité aux Universités Al Quaraouiyine (Fès) et Ben Youssef (Marrakech) et autres établissements basés dans les grandes villes, outre la haute sollicitude dont les Sultans Alaouites entouraient les oulémas qui bénéficiaient d'une grande estime et de donations. Dans sa préface,Abdelhak Lamrinirelève d'emblée que les ouvrages de l'historien Ben Zidane ont suscité au début des années 60 du 20ème siècle un grand intérêt de la part des chercheurs marocains et étrangers qui ont consacré des études et des biographies au milieu familial et social de cet historien, ses études dans sa ville natale, Meknès et ensuite à l'Université Al Quaraouiyine, outre son activité scientifique et culturelle ainsi que ses participations aux travaux de certains forums et au sein d'établissements scientifiques et littéraires comme l'Institut marocain des études supérieures à Rabat. L'historiographe du Royaume ajoute que les chercheurs nationaux et internationaux ont aussi abordé sa méthodologie et son approche dans l'écriture de l'histoire tout en essayant de comprendre les intentions de cet historien à travers ses ouvrages. M. Lamrini précise que la période historique au cours de laquelle Ben Zidane menait ses travaux de recherche se caractérisait parla colonisation franco-espagnole au Maroc avec comme conséquence la mise à l'écart des souverains légitimes ainsi que l'empêchement des Marocains à rester en phase avec le mouvement civilisationnel et le progrès scientifique.Il est donc tout à fait naturel,souligne-t-il, que les historiens, les écrivains et les oulémas se mobilisent pour rappeler le passé glorieux du Maroc et les contributions des Marocains dans tous les domaines de la science et des arts. Il note aussi que l'historien Abderrahmane BenZidane s'est démarqué de tous par ''sa manière de mettre en avant les réalisations des Sultans de la Dynastie chérifienne Alaouite dans les domaines politique, diplomatique, architectural et culturel, depuis le Sultan Moulay Rachid Ben Chérif au Sultan Sidi Mohamed BenYoussef''. ''Convaincus de l'importance de ce livre et eu égard aux précieuses données et informations qui y sont contenues et que seul Abderrahmane BenZidane pouvait détenir au vu de ses relations très étroites avec les illustres personnalités et les oulémas de la Dynastie Alaouite, nous avons décidé de s'intéresser au manuscrit et de l'authentifier d'une manière rigoureuse avant de le publier.Il s'agit d'une modeste contribution de ma personne et de l'historien Mustapha Chabi en faveur de la revivification de notre patrimoine culturel, revisité ainsi de manière à le mettre à la disposition de tous'', tient à souligner l'illustre préfacier.


Lu 294 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dans la même rubrique :
< >