Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Participation remarquée de l’USFP au Forum international des jeunes parlementaires socialistes et sociaux-démocrates à Bogotá

El Hassan Lachguar : Rôle des jeunes dans la réalisation du changement et la construction d'un avenir meilleur


H.T
Mercredi 22 Mai 2024

Dans son discours d'ouverture de la deuxième édition du Forum international des jeunes parlementaires socialistes et sociaux-démocrates à Bogotá, El Hassan Lachguar, coordinateur du forum, a souhaité la bienvenue aux participants et remercié la Colombie pour l'accueil de  cet événement, ainsi que les partenaires tels que le Réseau MENA Latina et le Parti de l'Union socialiste des forces populaires pour leur soutien important.

El Hassan Lachguar a souligné le succès de la première édition à Marrakech et l'importance du forum actuel pour continuer à discuter des questions vitales telles que les changements climatiques, l'immigration, la sécurité et la justice sociale, en insistant sur l'importance de l'échange d'idées entre jeunes parlementaires en vue de  trouver des solutions efficaces.

Dans son intervention, El Hassan Lachguar a affirmé la solidarité du forum avec le peuple palestinien et  appelé à la reconnaissance internationale de l'Etat de Palestine sur les frontières de 1967 avec Jérusalem-Est comme capitale. Il a également transmis les salutations de l'Union socialiste des forces populaires à tous les participants, soulignant le soutien du parti au forum. Il a conclu son discours en réaffirmant le rôle des jeunes dans la réalisation du changement et la construction d'un avenir meilleur, tout en appelant à travailler dans un esprit de coopération et de solidarité pour atteindre les objectifs communs.

Pour sa part, le président du Parlement colombien, Andrés Calle, s'est réjoui que la Colombie accueille cet événement, traduisant une coopération internationale et une collaboration institutionnelle Sud-Sud. Il a, par là même, salué la première expérience à Marrakech et l'importance de cette initiative, en insistant sur sa continuité entre les pays d'Amérique du Sud et d'Afrique. Il a également abordé la situation politique dans les pays du Sud et exprimé sa solidarité avec le peuple palestinien.

De son côté, le président de la commission juridique africaine, Cristóbal Caicedo Angulo, a souligné  le rôle des minorités dans la contribution à l’édification institutionnelle en Colombie, ainsi que l'importance du comité et son rôle dans le rapprochement des relations et la coopération entre l'Amérique latine et l'Afrique, et l'importance du dialogue Sud-Sud.

Ce forum a été l’occasion de discuter, lors de ses sessions plénières, de sujets tels que la menace à la démocratie par le crime organisé, la question palestinienne et les doubles normes internationales, la paix et la sécurité en Afrique entre les défis de la stabilité et du développement, la diplomatie environnementale et la diplomatie économique Sud-Sud, ainsi que les politiques migratoires entre les dimensions humanitaires et sécuritaires.

Pour sa part, Machij El Karkri, membre du Bureau politique, a mentionné dans son intervention au nom de l'USFP, lors de la session dédiée à la diplomatie économique Sud-Sud, plusieurs initiatives marocaines soutenant la coopération Sud-Sud entre le Royaume et plusieurs pays africains, affirmant que le Maroc et les Marocains ont le droit de rêver d'un pays fort, grand et collaborant avec les pays du Sud. Il a également fait référence aux importantes initiatives Royales envers l'Afrique et à la coopération entrant dans le cadre gagnant-gagnant, soulignant que le Maroc dispose d'une infrastructure importante, notamment les autoroutes, les ports de Tanger, Casablanca et Dakhla.

Machij El Karkri a également abordé le gazoduc Maroc-Nigeria et l'initiative Royale visant à permettre aux pays du Sahel et du Sahara d'accéder à l'océan Atlantique, ainsi que l'interconnexion électrique entre le Maroc et l'Angleterre et la coopération avec plusieurs pays, en plus des énergies renouvelables et des voitures électriques.

Il a insisté sur le fait que le Maroc constitue une plateforme importante pour l'Amérique latine en vue d’accéder à l'Afrique, avec la présence d'entreprises marocaines dans des secteurs stratégiques tels que ceux  financier et des télécommunications.

Ont assisté à la séance de clôture le président de la commission juridique africaine au Parlement colombien, le secrétaire général du Sénat, et le représentant du Parti vert, le sénateur Fabián Díaz Plata.

Dans une déclaration à notre alter ego Al Ittihad Al Ichtiraki, Salk El Moussaoui, membre du Bureau politique et du Groupe socialiste-Opposition ittihadie à la Chambre  des conseillers, a indiqué que ce deuxième forum latino-africain des jeunes parlementaires socialistes et sociaux-démocrates constitue une opportunité de discussion et d'échange d'opinions avec plusieurs représentants des pays participants. « Nous avons également eu plusieurs rencontres bilatérales avec des parlementaires, ce qui nous a permis de partager des expériences et de présenter l'état du développement démocratique au Maroc et les opportunités qu'il offre en tant que l'un des pays émergents en Afrique", a-t-il précisé.

Il  a également exprimé le souhait du Groupe socialiste de continuer à soutenir le forum lors de sa prochaine édition en 2025.

Quant à Ayoub El Hachemi, coordinateur exécutif du Réseau MENA Latina, il a affirmé que le réseau restera un lien entre l'Amérique du Sud et l'Afrique, permettant ainsi une collaboration et une coordination directe entre les deux continents pour faire face aux défis communs. Il a réitéré le soutien du réseau à la cause palestinienne, ainsi que son engagement total dans toutes les initiatives visant à renforcer les liens entre tous ses membres.

Il convient de signaler en dernier lieu que la délégation ittihadie était composée d’El Hassan Lachguar, député socialiste et coordinateur du Forum, Salk El Moussaoui, conseiller à la deuxième Chambre et membre du Bureau politique,  Dr Machij El Karkri, membre du Bureau politique  et responsable des relations extérieures avec les pays d'Amérique latine et membre du comité d'éthique de l'Internationale socialiste, et Ayoub El Hachemi, coordinateur exécutif du Réseau MENA Latina et membre du comité des relations extérieures du parti.

Cet événement international qui revêt une grande importance réunit plusieurs jeunes parlementaires, experts et dirigeants politiques de divers pays, pour débattre de questions vitales telles que la diplomatie climatique, l'économie Sud-Sud et les politiques migratoires.

H.T 
 


Lu 731 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Dossiers du weekend | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | USFP | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020 | Videos USFP | Economie_Zoom | Economie_Automobile | TVLibe










L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30





Flux RSS
p