Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ouverture en grande pompe du 18ème Festival international du film de Marrakech

Le cinéma australien, invité d’honneur




La 18ème  édition du Festival international du film de Marrakech s'est ouverte, vendredi au Palais des congrès de la cité ocre, en présence d’une panoplie de stars du 7ème art et de grandes figures des mondes de la culture, des médias et des arts. Comme chaque année, le public s'est massé à l'entrée du prestigieux Palais des congrès, pour voir défiler ces grandes pointures du cinéma qui rehaussent, par leur présence, cette manifestation cinématographique qui a acquis ses lettres de noblesse et figure désormais parmi les rendez-vous incontournables du cinéma universel. Les invités de marque se sont ainsi succédé sur le tapis rouge pour la traditionnelle montée des marches pour le plus grand bonheur de leurs fans, venus nombreux les acclamer et, si possible, leur serrer la main, parmi lesquels la Française Marion Cotillard, l’Australienne Naomi Watts, et l’Egyptienne Ilham Chahine.
Le cinéma marocain n'était pas en reste puisqu'une pluie de célébrités a eu sa part d'applaudissements qui ont retenti dès l'apparition sur le "red carpet" de la grande dame du théâtre, Touria Jabrane, Rachid El Ouali, Abdellah Ferkous, Younes Megri et Samia Akriou, pour ne citer que ceux-là.
La cérémonie inaugurale a été marquée par un hommage posthume rendu à l'icône du théâtre, du cinéma et de la télévision au Maroc, Amina Rachid, et à son époux, Abdellah Chaqroun, une figure de proue du théâtre. Sous un tonnerre d'applaudissements, l'assistance a, par la suite, reçu le jury de la compétition officielle, présidé par Tilda Swinton. S'exprimant à cette occasion, Swinton a souligné que le Festival international du film de Marrakech est désormais « une légende qui illumine le ciel du cinéma international », exprimant son immense joie et sa grande fierté d’être à Marrakech et d'être nommée à la tête de ce jury prestigieux.  "Vive le FIFM, vive la diversité !", a-t-elle conclu, avant d'être rejointe sur scène par l'actrice australienne Naomi Watts qui a donné le coup d’envoi officiel de cette édition du FIFM.
Le jury comprend notamment la réalisatrice française Rebecca Zlotowski qui milite activement pour la parité dans le monde du cinéma et de l'audiovisuel. A ses côtés siègent la réalisatrice britannique Andrea Arnold, l'actrice franco-italienne Chiara Mastroianni, l'acteur suédois Mikael Persbrandt ainsi que les cinéastes australien David Michôd, afghan Atiq Rahimi, brésilien Kleber Mendonça Filho et marocain Ali Essafi. Ce jury, très mixte, doit départager les 14 films en compétition pour le Grand prix de l'Etoile d'or qui sera remise lors du gala de clôture, le 7 décembre.
Ne dérogeant pas à sa règle, le FIFM compte rendre une série d’hommages à des figures emblématiques du 7ème art, à savoir l'immense réalisateur, producteur et acteur américain Robert Redford, le grand cinéaste français Bertrand Tavernier, la star du cinéma marocain Mouna Fettou et l’icône de Bollywood Priyanka Chopra. Une grande place est, par ailleurs, consacrée aux échanges avec le public, notamment des "conversations" quotidiennes avec des artistes de renom, à commencer par Marion Cotillard, l'actrice française la plus en vue à Hollywood.
"Suis-je à la hauteur du défi de ce rôle?": Marion Cotillard s'est posé la question avant d'accepter le rôle d'une chanteuse d'opéra dans "Annette", le nouveau film du cinéaste français Leos Carax, attendu en 2020. "J'ai lu le scénario, j'ai trouvé l'histoire au-delà de singulière, profonde et palpable: il y a ce génie poétique et cette folie qu'il y a dans les projets de Leos Carax", a expliqué l'actrice française, samedi, pendant sa rencontre avec le public.  "Je n'ai pas dit oui tout de suite (...), j'avais des questions à me poser comme « suis-je à la hauteur du défi de ce rôle? ». « La réponse n'était pas positive mais je me suis dit que j'irais quand même", a-t-elle confié.
Pour celle qui a notamment tourné avec Christopher Nolan, Ridley Scott, James Gray ou les frères Dardenne, "la chose la plus importante, c'est de travailler avec des gens complétement habités par ce qu'ils font". "Je me suis longtemps défendue d'avoir le goût du défi (...). Mais quand je vois ce que je fais, en fait, je dis « non » quand je ne sens pas assez de défi", a poursuivi l'actrice oscarisée pour son incarnation d'Edith Piaf dans "La Môme". "Quand j'étais petite et que je rêvais d'être actrice, les acteurs qui me fascinaient étaient des acteurs « caméléon » qui pouvaient passer d'un rôle à l'autre sans qu'on les reconnaisse", s'est remémorée Marion Cotillard. Son film préféré? "Inception" de Christopher Nolan, où elle joue avec Leonardo DiCaprio. Elle n'a "pas tout compris au scénario", mais le metteur en scène "avait réponse à tout", et pour elle, travailler avec Leonardo DiCaprio était un "rêve".
Rappelons enfin que le festival rend hommage au cinéma australien considéré comme l’un des plus anciens au monde, avec une vingtaine d'acteurs et de réalisateurs attendus dans la cité ocre, dont Naomi Watts. Pour ce qui est du cinéma national, il sera fortement mis en valeur avec le "Panorama du cinéma marocain" qui présentera une sélection de 4 films avec pour ambition de faire découvrir différentes facettes du cinéma marocain aux professionnels et médias internationaux présents au festival. Au total, 11 films marocains seront projetés dans les différentes sections de cet événement.

 

DNES: Mehdi Ouassat
Lundi 2 Décembre 2019

Lu 1620 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés

Maroc Casablanca www.my-meteo.com