Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Ouverture à Oujda du 3ème Colloque international des utilisateurs des systèmes d’informations géographiques




La 3ème édition du Colloque international des utilisateurs des systèmes d’informations géographiques (SIG) s’est ouverte, mardi à Oujda, avec la participation de dizaines d’experts en SIG représentant onze pays.
Cette rencontre, initiée par la Faculté Mohamed Premier en collaboration avec le Centre des études et des recherches humaines et sociales d’Oujda, est l’occasion pour les chercheurs et ingénieurs des différentes branches et spécialités et pour la communauté géomatique de présenter les récentes innovations.
Les participants à cette rencontre débattront également des nouvelles techniques des systèmes d’information géographique et leur application dans un monde où le développement de ces technologies constitue un véritable moteur de la géomatique et des SIG.
Dans une déclaration à la MAP, Abdellah Essabai, du comité organisateur, a indiqué que pas moins de 140 spécialistes de 11 pays prennent part à cette troisième édition.
Pour sa part, le directeur du Centre des études et des recherches humaines et sociales d’Oujda, Samir Boudinar, a indiqué que le rôle des SIG est indispensable dans le diagnostic des insuffisances existantes ou potentielles du domaine pour l’élaboration des scénarii probables et des solutions adéquates en faveur des décideurs.
M. Boudinar s’est arrêté sur l’utilité des SIG dans le domaine de la gestion spatiale en général notamment en ce qui concerne l’aménagement des espaces naturels, humains ou économiques outre la gestion de la chose locale.
Selon les organisateurs, des problèmes de méthodes sont posés par la diversité de modèles de référence et la variété des applications et l'intégration des SIG dans les différents organismes modifie grandement les pratiques de gestion notamment les procédures de réalisation et la gestion des équipes et des projets.
Ce colloque intervient suite au succès des deux éditions précédentes tenues à Fès (2012) et à Meknès (2014).

Jeudi 24 Novembre 2016

Lu 665 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés