Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Optimiser les mécanismes de la planification urbaine de Salé




Le deuxième rapport annuel de l'Observatoire urbain de Salé pour l'année 2017-2018 présenté, mercredi, a appelé à la mise en œuvre optimale des mécanismes de la planification urbaine de la ville de Salé, compte tenu de l’importance de la planification dans la création d’un espace urbain capable de réduire les disparités et d’instaurer la justice sociale escomptée.
Lors de la présentation du rapport annuel, organisé par l’Observatoire en partenariat avec la Fondation Friedrich Ebert Stiftung et le conseil préfectoral de Salé, les intervenants ont souligné que l’amélioration de la planification urbaine dépend de la planification spatiale aux niveaux local, régional et national, insistant sur la nécessité de fournir des ressources financières adéquates afin d'élaborer une politique urbaine complète, durable, flexible et sûre. Les participants ont souligné que le système de politique urbaine de la ville de Salé, dont la population dépasse les 3 millions de personnes, nécessite une concertation des efforts de tous les acteurs, notamment, les pouvoirs publics et le secteur privé, les élus ainsi que la société civile, afin d'améliorer la mise en œuvre des politiques publiques, rappelant que le concept de la politique de la ville vise à renforcer le rôle des villes pour le développement de la richesse productive et d'améliorer les capacités de l'intégration économique, sociale et résidentielle des villes.
Ils ont aussi insisté sur l'impératif d'adopter une nouvelle vision qui soutient le processus de prise de décision urbaine, en application du cadre légal y afférent, visant l'implication des habitants dans l'élaboration des décisions se rapportant à leur quotidien, pour améliorer la qualité de vie et des services publics.
Créé en 2013, l'Observatoire se charge de la collecte des données relatives à la ville, leur analyse et leur distribution, et ce en partenariat avec les acteurs locaux, dont les autorités, les élus et des services externes et les représentants du secteur privé et de la société civile.

Samedi 14 Avril 2018

Lu 326 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Actualité | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif











Mots Croisés