Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Omniprésence du Groupe socialiste à la Chambre des représentants


M. T
Mercredi 8 Juin 2022

Omniprésence du Groupe socialiste à la Chambre des représentants
Atika Jabrou, députée du Groupe socialiste à la Chambre des représentants, a adressé une question écrite au ministre de l'Education nationale, du Préscolaire et des Sports à propos des terrains de proximité à Casablanca. Dans sa question, Atika Jabrou a affirmé que les différents quartiers de Casablanca manquent de terrains de proximité où les jeunes Casablancais peuvent exercer leurs sports préférés, et même dans le cas où ces terrains existent, certains d’entre eux sont impraticables en raison de la négligence dont ils font l’objet. S’ajoute à cela, l'absence totale d'assurance au profit des jeunes qui en bénéficient. Pis encore, la députée socialiste a indiqué que ces stades sont devenus payants et exploités par certaines associations, notant que le prix imposé pour une heure de jeu oscille entre 200 et 300 dirhams. Atika Jabrou s’est interrogée sur les bénéficiaires de cet argent gagné par les associations qui gèrent ces stades. A cet égard, Atika Jabrou a interpellé le ministre de tutelle sur la stratégie de son département pour améliorer la situation de ces stades et surmonter les entraves,tout en l’appelant à diligenter une enquête sur la manière dont ces stades sont gérés par des associations, voire des entreprises bénéficiant des recettes perçues. Pour sa part, le député ittihadi Mly Mehdi Fatmi a adressé une question orale au ministre de l'Agriculture, de la Pêche, du Développement rural, des Eaux et Forêts, sur l'augmentation des prix du lait et de ses dérivés. Le député socialiste a noté qu'au moment où le gouvernement affirme que les prix des produits alimentaires fabriqués localement sont stables, ceux de certains produits laitiers ont connu une nette augmentation, dépassant 90 centimes en gros, et environ un dirham en détail, affirmant que plusieurs sociétés ont annoncé une nouvelle grille tarifaire pour bon nombre de leurs produits comme c’est le cas du lait entier pasteurisé dont le prix est passé de 8,40 à 9,30 dirhams. Pour cette raison, Mly Mehdi Fatmi a appelé le ministre de tutelle à prendre des mesures urgentes pour faire face à cette hausse, d'autant plus que ce secteur est subventionné par l'Etat. Au nom du Groupe socialiste, Mohamed Laassal a, de son côté, interpellé le ministre de la Transition énergétique et du Développement durable sur les interruptions fréquentes d'électricité dans le monde rural. Le député socialiste a souligné qu'un certain nombre d'habitants du monde rural souffrent de ces interruptions, malgré leurs plaintes et celles des associations adressées aux responsables et le paiement des factures de consommation qui sont parfois exorbitantes par rapport à leur pouvoir d’achat. Une autre question écrite a été adressée parla députée ittihadie Aouicha Zelfi au ministre de l'Intérieur à propos de la réhabilitation et du réaménagement du marché communal de Tioughza dans la région de Sidi Ifni. A cet égard, la députée socialiste a souligné que le marché de Tioughza constitue un centre commercial important pour un ensemble de douars de plusieurs collectivités territoriales, dont Amellou, Tangerfa et Ait Abdellah, mais la situation actuelle du marché n'est pas à la hauteur des aspirations des citoyens de cette région. Ses services sont faibles en termes d'équipement, d'infrastructures et de commerce. La situation actuelle de ce marché nécessite sa modernisation et l’amélioration de la qualité de ses services pour être à la hauteur des aspirations des habitants de la commune et de ceux qui y viennent, sachant que le marché hebdomadaire qui a lieu tous les jeudis connaît l'afflux d'un nombre important de visiteurs. Nezha Abakrim a, pour sa part, interpellé le ministre de l'Intérieur sur l'agression par des bergers nomades d’individus dans les régions de Sidi Ifni, Tiznit, Taroudant, Chtouka Ait Baha et la préfecture d'Agadir Ida-Outanane. La députée du Groupe socialiste a expliqué que les habitants des zones rurales des régions de Sidi Ifni et Tiznit, vivent dans la terreur, car leurs fermes et leurs biens mobiliers et immobiliers (voitures, réservoirs d'eau, clôtures et habitations...)sont exposés à des attaques commises par des bergers nomades. La députée socialiste a indiqué que face à cette situation déplorable, les habitants, les associations de la société civile et certains élus ont déposé des plaintes auprès des autorités locales et régionales, mais les différentes instances administratives et de sécurité n'ont pas été en mesure de mettre un terme à ces attaques. Pour cette raison,Nezha Abakrima appelé le ministre de tutelle à intervenir pour instaurer la sécurité et la paix dans ces zones.


Lu 1833 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020





Flux RSS