Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Omar Hilale co-dirige la nouvelle Coalition de la science, la technologie et l'innovation pour l’Afrique


Libé
Vendredi 5 Mai 2023

Omar Hilale co-dirige la nouvelle Coalition de la science, la technologie et l'innovation pour l’Afrique

L’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès des Nations unies, Omar Hilale, a été désigné co-président de la nouvelle Coalition de la science, la technologie et l’innovation pour l’Afrique (STI).

Lancée mardi à New York par l’Afrique du Sud dans le cadre de la Journée de l’Afrique tenue en marge du Forum pour la science et la technologie du Conseil économique et social des Nations unies (ECOSOC), la Coalition est également menée par les ambassadeurs de l’Ethiopie et du Ghana, avec le soutien du Département des affaires économiques et sociales des Nations unies (DAES) et la Commission économique pour l'Afrique des Nations unies (CEA).

La désignation du Maroc à la tête de cette initiative est une réaffirmation du rôle de premier plan dont s’acquitte le Royaume en faveur de l’Afrique dans plusieurs domaines, et ce grâce au leadership clairvoyant et à la vision africaine de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

La Coalition est une initiative qui ambitionne la création d'une voie permettant aux Etats africains de développer, déployer et étendre l’utilisation de la STI dans le contexte de la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD) de l’Agenda onusien 2030 et l’Agenda 2063 de l’Union africaine.

Cette Coalition compte s’appuyer sur le potentiel des innovateurs africains, notamment les jeunes et la diaspora et élargir les opportunités financières et éducatives pour trouver des solutions STI viables et évolutives pour les Etats du continent.

Elle vise également à tirer profit de la zone de libre-échange continentale, en impliquant les institutions financières africaines et la base industrielle croissante sur le continent pour renforcer les investissements dans la recherche et le développement et promouvoir les infrastructures dédiées à la STI.

Il s’agit aussi d’élaborer des feuilles de route STI aux niveaux national, régional et infranational et de mettre en œuvre des activités de renforcement des capacités connexes pour les Etats africains et leurs parties prenantes, outre le renforcement de l'agenda des STI pour l'Afrique dans les processus et mécanismes des Nations unies.

La Coalition est un groupe d'intérêt informel multipartite au sein duquel les Etats membres de l’ONU souhaitant partager des expériences, des ressources et des pratiques pour relever des défis communs peuvent se servir, afin de proposer de nouvelles initiatives à même de bénéficier aux capacités nationales et mondiales en matière de STI pour notamment accélérer la réalisation des Objectifs de développement durable dans leurs contextes nationaux respectifs.



Lu 314 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.

Dossiers du weekend | Actualité | Spécial élections | Les cancres de la campagne | Libé + Eté | Spécial Eté | Rétrospective 2010 | Monde | Société | Régions | Horizons | Economie | Culture | Sport | Ecume du jour | Entretien | Archives | Vidéo | Expresso | En toute Libé | L'info | People | Editorial | Post Scriptum | Billet | Rebonds | High-tech | Vu d'ici | Scalpel | Chronique littéraire | Billet | Portrait | Au jour le jour | Edito | Sur le vif | RETROSPECTIVE 2020 | RETROSPECTIVE ECO 2020 | RETROSPECTIVE USFP 2020 | RETROSPECTIVE SPORT 2020 | RETROSPECTIVE CULTURE 2020 | RETROSPECTIVE SOCIETE 2020 | RETROSPECTIVE MONDE 2020











Flux RSS
p