Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News



Liban

Des milliers de réfugiés syriens ont été délogés de force et expulsés dans certaines villes du Liban pour des motifs "incohérents" et discriminatoires, a affirmé vendredi l'ONG Human Rights Watch (HRW) dans un rapport.
Au moins 3.664 réfugiés ont été expulsés de 13 municipalités entre 2016 et le premier trimestre de 2018, "apparemment en raison de leur nationalité ou religion", a estimé HRW, en s'appuyant sur des chiffres du Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR).
Le Liban, petit pays de quatre millions d'habitants, a vu arriver sur son sol au moins un million de réfugiés de la Syrie voisine, ravagée par une guerre meurtrière depuis 2011.
Mercredi, 500 réfugiés syriens ont quitté le Liban pour rejoindre leur village près de Damas dans le cadre d'un accord entre les autorités syriennes et libanaises.

Arabie Saoudite

La défense aérienne saoudienne a de nouveau intercepté vendredi un "missile balistique" tiré depuis le Yémen par les rebelles, a annoncé la coalition militaire dirigée par Ryad qui combat ces insurgés.
Depuis novembre, ces rebelles Houthis ont tiré plusieurs missiles sur l'Arabie saoudite, qui ont tous été interceptés selon la coalition.
L'Arabie saoudite dirige depuis mars 2015 une coalition militaire qui intervient au Yémen pour aider le pouvoir gouvernemental face aux Houthis, qui se sont emparés de vastes régions du pays, dont la capitale Sanaa.
"La défense aérienne saoudienne a intercepté un missile balistique lancé par les milices Houthis et qui visait Jizane", a indiqué dans un communiqué la coalition, en référence à une ville située sur la mer Rouge dans le sud-ouest du pays, non loin de la frontière avec le Yémen.

Samedi 21 Avril 2018

Lu 183 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.


Flux RSS