Facebook
Rss
Twitter







Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

News



Incendie

Vingt-quatre personnes ont trouvé la mort dans un incendie vendredi dans une clinique de réhabilitation pour toxicomanes dans la capitale azerbaïdjanaise Bakou, ont affirmé les autorités.
"L'incendie s'est déclenché à 06H10 dans le Centre républicain de narcologie. Les corps de 24 personnes ont été retrouvés", ont indiqué le parquet et plusieurs ministères dans un communiqué commun, précisant que le bâtiment concerné était construit en bois.
Quatre autres personnes ont été hospitalisées avec des brûlures, selon la même source.
Selon les premiers éléments disponibles, l'incendie semble avoir été provoqué par un problème électrique, poursuit le communiqué.
Une vidéo diffusée à la télévision locale montre des hautes flammes s'élever depuis les fenêtres du bâtiment d'un étage.
L'agence locale APA avait évoqué précédemment un bilan de 30 morts.

Attentat

L'explosion d'une voiture-suicide contre un convoi des troupes étrangères vendredi matin dans l'est de Kaboul a fait au moins un mort, un enfant, et vingt-deux blessés parmi les passants et riverains.
Il n'était pas immédiatement possible de savoir si des occupants de la voiture visée, un Land Cruiser selon les témoins, ont été atteints dans cet attentat qui les ciblait et laisse un quartier sous le choc en ce jour hebdomadaire férié en Afghanistan.
Selon Nasrat Rahimi, l'adjoint du porte-parole du ministère de l'Intérieur, "un garçon de 12 ans a été tué et 22 civils blessés". Le précédent bilan était d'un mort et 9 blessés.
"Vers 9H00, l'explosion d'une voiture s'est produite dans le quartier de Qabil Bay. La cible était un convoi des troupes étrangères", a indiqué Najib Danish, porte-parole du ministère de l'Intérieur.
"Nous ne savons pas s'il y a des victimes parmi les troupes étrangères", a complété son adjoint, Nasrat Rahimi.

Samedi 3 Mars 2018

Lu 332 fois

Nouveau commentaire :

Votre avis nous intéresse. Cependant, Libé refusera de diffuser toute forme de message haineux, diffamatoire, calomnieux ou attentatoire à l'honneur et à la vie privée.
Seront immédiatement exclus de notre site, tous propos racistes ou xénophobes, menaces, injures ou autres incitations à la violence.
En toutes circonstances, nous vous recommandons respect et courtoisie. Merci.


Flux RSS